DR

Depuis sa bibliothèque, il pourrait carrément sauver le monde.

Il s'est passé beaucoup de choses, dans le final de la saison 6 de Game of Thrones. Tellement, que vous n'avez peut-être pas saisi toute l'importance du chapitre consacré à Sam. Attention spoilers ! 

Samuel L. Jackson résume Game of Thrones et c'est exceptionnel

Clairement, son très, très long voyage vers Villevieille a été l'un des flops de l'année. Alors son arrivée à la Citadelle des Mestres n'est pas le moment qui a le plus marqué les fans, dans ce dernier épisode. Pourtant, il aura probablement une énorme importance, lorsque la grande bataille contre les White Walkers commencera.

"Sam ne se rend pas à la Citadelle pour profiter d'une retraite tranquille", assure l'acteur John Bradley, interrogé par le Hollywood Reporter. "Il est persuadé qu'il peut avoir un impact majeur sur le futur. Il sait qu'il ne va pas changer les choses sur le champ de bataille. Mais il peut faire la différence dans un autre domaine. Il sait qu'à la Citadelle se trouvent des informations qui pourraient aider beaucoup de monde..." C'est donc par le savoir et la connaissance que Sam pourrait sauver l'humanité. Mais comment ?

La bibliothèque de la Citadelle recèle les ouvrages les plus rares et les plus précieux des 7 Royaumes. Le jeune Tarly aura ainsi accès aux Feux des Possessions, un livre (dont il n'existe aucun exemplaire complet), qui détaille l'histoire de l'Empire Valyrien, cette civilisation qui a découvert les dragons (dans la chaîne de montagnes volcaniques des Quatorze Flammes). Il devrait donc en apprendre beaucoup plus sur les origines du monde et sur les dragons. Pour cela, il cherchera aussi certainement à s'abreuver des révélation d'un ouvrage unique, écrit par un auteur anonyme et gardé caché dans une crypte verrouillée sous la Citadelle : Sang et Feu.

Gageons que dans ces grimoires, venus d'un lointain passé, serviront grandement à Sam, pour sauver le monde et aider Jon et ses amis à vaincre les Marcheurs Blancs.

Mais selon une autre théorie très intéressante, le jeune Mestre en devenir pourrait carrément avoir une place cruciale dans l’œuvre globale de Martin. En effet, lorsque Sam est entré dans la bibliothèque de la Citadelle, dans ce final, on a pu apercevoir un gyroscope en or suspendu au plafond de la salle. Le même gyroscope qu'on aperçoit curieusement dans le générique d'ouverture, depuis la saison 1 (voir ci-dessous).

Alors qu'est-ce que cela signifie ? Pourquoi avoir accroché ici cet item, qui fait directement référence à la mythologique générale de Game of Thrones ? Faut-il y voir un clin d’œil meta ? C'est l'idée défendue par l'acteur John Bradley, qui explique :

 "Je ne me suis rendu compte de ça qu'en voyant l'épisode. Parce qu'au moment du tournage, tout n'était qu'écran vert. Ce n'est qu'après avoir vu l'épisode, quand les gens ont commencé à me poser des questions, que je me suis aperçu de la présence du gyroscope", avoue d'abord l'interprète de Sam, dans le Hollywood Reporter., avant d'analyser : "Je pense que sa présence peut signifier beaucoup de choses. Une des théories est que toute l'histoire que nous avons là est en fait racontée par Sam. Toute l'histoire pourrait être un livre."

Game of Thrones : "On pourrait écrire le final de la série dès aujourd'hui"

Selon Bradley, on pourrait donc découvrir, à la toute fin de la série, que Sam Tarly est en réalité le narrateur de Game of Thrones. Que, depuis le début, il nous relate une sorte de conte ou de recueil historique, depuis son bureau de Mestre, à la Citadelle ou à Castle Black. "En tout cas, je trouve émouvant, avec ce gyroscope, de constater l'incroyable vision globale des showrunners, qui ont su planifier quelque chose, dès la conception du générique, qui ne s'est concrétisée que beaucoup plus tard. Cela montre un sens du puzzle hors du commun et une extraordinaire vision à long terme de la série."