DR

Sophie Turner avoue que la fille de Ned Stark est un peu dégoûtée, après le final de la saison 6. Attention spoilers !

Il y a un nouveau Roi au Nord de Westeros. Non, ce n'est pas une Reine, et Sansa semble l'avoir mauvaise. Dans le final de la saison 6 de Game of Thrones, Jon Snow a été sacré par les Lords de la région, dans la foulée de sa victoire sur les Bolton. "King of The North", chantent les seigneurs du coin, devant leur nouveau bâtard de souverain. Pendant ce temps-là, Sansa rumine.

Game of Thrones, saison 7 : Daenerys va-t-elle accoster en Espagne ?

Oui, au cas où cela vous aurez échappé, la jolie rousse est pleine de ressentiments. Et pour cause : c'est quand même elle qui a sauvé la mise à son "frangin", en allant chercher les Chevaliers du Val. C'est grâce à elle que Ramsay a été vaincu. Et puis c'est elle, la fille naturelle de Ned Stark. Alors se retrouver à jouer les potiches, pendant que Jon récupère les lauriers, c'est un peu dur à digérer.

DR

"Il est nommé Roi du Nord et elle, elle n'obtient aucun crédit pour quoi que ce soit", note Sophie Turner dans une petite vidéo de décryptage, publiée par HBO, après la diffusion du final (voir ci-dessous). "Jon ne reconnaît pas tout ce que sa soeur a fait pour lui, malgré tout ce qu'ils ont vécu ensemble. Et ça, ça l'agace un petit peu."

Sophie Turner renchérit en rappelant qu'il y a "toujours eu des tensions entre Sansa et Jon, depuis qu'ils sont enfants. Parce que Sansa a toujours admiré sa mère. Elle a toujours pris son parti, sur tout. Et comme sa mère n'aimait pas beaucoup Jon (parce qu'il est le fils que Ned a eu avec une autre femme)... Après, cela ne veut pas dire qu'ils ne s'aiment pas. C'est juste une relation électrique, typique entre frère et sœur."

 

"Je crois surtout que Jon est un peu naïf, involontairement maladroit avec Sansa", précise Kit Harington. "Il n'a pas réellement appris sa leçon. Il faut qu'il fasse plus attention à ses sentiments. Il lui demande constamment de lui confiance, mais il ne l'écoute pas, ne la considère pas. Et ça pourrait devenir un vrai problème pour lui".

Alors la jeune femme pourrait-elle s'agacer, au point de se retourner contre Jon Snow ? On a du mal à le croire, mais Game of Thrones a déjà livré trahison plus inattendue (n'est-ce pas Olly ?). D'ailleurs, Littlefinger travaille la jolie rousse au corps, pour lui retourner le cerveau :

"Aujourd'hui, elle n'a pas la reconnaissance qu'elle mérite. Elle en aurait clairement davantage avec Littlefinger", avoue Sophie Turner dans Variety. "Il veut qu'elle siège sur le Trône de Fer et être à ses côtés. Bien sûr, pour le moment, elle ne veut pas ça. Mais elle veut la reconnaissance de tous les efforts qu'elle a fourni, pour reprendre Winterfell. Parce que sans elle, cela ne serait tout simplement pas arrivé. Donc, je pense qu'elle voit désormais Littlefinger comme un peu plus digne de confiance et comme un allié possible. Plus en tout cas que ce qu'elle ne pensait initialement. (...) et elle pense être parfaitement légitime pour revendiquer le titre de Reine du Nord."

Alors attention ! Sansa est énervée et ce n'est plus la jeune fille discrète et timide d'autrefois. Elle a appris la douleur et goût du sang. Elle sait désormais comment se faire sa place dans le monde cruel de Game of Thrones. Preuve de son nouveau tempérament badass : elle n'a pas hésité à exécuter Ramsay Bolton en le faisant bouffer par ses propres chiens !

"Les gens devraient peut-être être un peu plus inquiets, en voyant à quel point elle a visiblement apprécié (cette mise à mort)", lance l'actrice dans The Hollywood Reporter. "Je pense que Sansa pourrait parfaitement développer un appétit pour le meurtre. Qui sait ?"

Alors va-t-elle poignarder horriblement Jon Snow, dans la saison 7 de Game of Thrones, pour reprendre le pouvoir à Winterfell, sous l'influence de Littlefinger ? Ce sera à voir au printemps 2017, sur HBO et en France sur OCS.