DR
VISUAL
VISUAL
VISUAL
VISUAL
VISUAL
ABACA
ABACA
ABACA

PHOTOS - Laetitia Casta débarque à la Mostra de Venise

Laetitia Casta arrive à Venise pour la Mostra

La <strong><em>Mostra du Cinéma de Venise</em></strong> ouvre ses portes ce soir et déjà, les célébrités affluent vers l'île du Lido. Hier après-midi, c'est la superbe <strong>Laetitia Casta</strong> qui est arrivée en Italie.L'icône de la génération <em>supermodels</em> a fait ses armes dans le 7e Art (Gainsbourg - vie héroïque, The Island, Rio) mais cette année, elle n'a aucun film en compétition à présenter à Venise. Et pour cause :<strong>&nbsp;elle est conviée en tant que membre du jury</strong>, présidé par le réalisateur et producteur américain Michael Mann. Dans sa robe immaculée très sage, des lunettes de soleil XXL sur le bout du nez, la beauté de 34 ans dégageait une allure à mi-chemin entre la jeune fille en fleurs et la diva d'un autre âge. Elle s'est ensuite changée, optant pour une tenue plus sombre (robe noire et escarpins pointus cloutés) avant de prendre la pose devant les photographes, ravis. Pourtant, L<strong>aetitia Casta en a assez de cette image trop lisse</strong> à son goût. Interviewée par le magazine <em>Obsession</em> (dont elle fait également la couverture), la plus pulpeuse des mannequins français s'énerve : <strong><em>"Mon image de fille saine, commerciale, ça me fait doucement rigoler... Il y a quelque chose en moi de rustre, d'instantané".</em></strong> Et pour prouver qu'elle n'a pas juste un joli minois qui capte merveilleusement bien la lumière, <strong>la star s'essaye au cinéma d'auteur</strong>. On la retrouvera en salles le 3 octobre dans Do Not Disturb (Yvan Attal) et en janvier 2013 dans le premier film d'Hélène Fillières, <em>Une histoire d'amour</em>, inspiré d'un fait divers glauque de 2005, où un richissime banquier adepte des jeux SM s'était fait assassiner par une prostituée.

Elle fait partie du jury

Un look très dolce vita

Une actrice très fraîche

Elle illumine Venise

Changement de look !

Laetitia prend la pose

Elle a conservé sa silhouette de top

La Mostra du Cinéma de Venise ouvre ses portes ce soir et déjà, les célébrités affluent vers l'île du Lido. Hier après-midi, c'est la superbe Laetitia Casta qui est arrivée en Italie.L'icône de la génération supermodels a fait ses armes dans le 7e Art (Gainsbourg - vie héroïque, The Island, Rio) mais cette année, elle n'a aucun film en compétition à présenter à Venise. Et pour cause : elle est conviée en tant que membre du jury, présidé par le réalisateur et producteur américain Michael Mann.Dans sa robe immaculée très sage, des lunettes de soleil XXL sur le bout du nez, la beauté de 34 ans dégageait une allure à mi-chemin entre la jeune fille en fleurs et la diva d'un autre âge. Elle s'est ensuite changée, optant pour une tenue plus sombre (robe noire et escarpins pointus cloutés) avant de prendre la pose devant les photographes, ravis.Pourtant, Laetitia Casta en a assez de cette image trop lisse à son goût. Interviewée par le magazine Obsession (dont elle fait également la couverture), la plus pulpeuse des mannequins français s'énerve : "Mon image de fille saine, commerciale, ça me fait doucement rigoler... Il y a quelque chose en moi de rustre, d'instantané".Et pour prouver qu'elle n'a pas juste un joli minois qui capte merveilleusement bien la lumière, la star s'essaye au cinéma d'auteur. On la retrouvera en salles le 3 octobre dans Do Not Disturb (Yvan Attal) et en janvier 2013 dans le premier film d'Hélène Fillières, Une histoire d'amour, inspiré d'un fait divers glauque de 2005, où un richissime banquier adepte des jeux SM s'était fait assassiner par une prostituée.