On savait que le Dr Conrad Murray avait mis beaucoup de temps avant de prévenir les secours, mais on ne savait pas que cela lui avait pris plus d'une heure. En effet, déjà en juin, l'avocat du médecin personnel de Michael Jackson avait affirmé, au site TMZ, que son client lui avait dit qu'il n'avait contacté le 911 (Samu chez nous) que 30 minutes après avoir constaté que le Roi de la Pop venait de faire un arrêt cardiaque. A l'époque, des soucis dans l'utilisation de la ligne téléphonique de la star par le médecin avaient été invoqués. Le Dr. Murray avait, semble-t-il, déclaré qu'il n’avait pas réussi à quitter la ligne sécurisée et à appeler à l’extérieur.Aujourd'hui, de nouveaux documents officiels nous en disent un peu plus sur ce qui s'est réellement passé. L'AFP, qui a eu une copie de ces fameux documents, rapporte que Le mandat de perquisition qui avait permis à la police d'inspecter une pharmacie de Las Vegas, dans laquelle se fournissait le docteur Conrad Murray, a été rendu public par la justice, hier, vendredi 20 novembre. On y apprend que le médecin de Michael Jackson n'a pas mis 30 minutes à appeler les secours mais plus d'une heure ! Selon les déclarations de Conrad Murray à la police, il n'a appelé la police qu'à 12h22, soit plus d'une heure après avoir constaté que la pop-star ne respirait plus, après lui avoir administré le puissant anesthésiant propofol - responsable de la mort du chanteur. Fait encore plus surprenant, le docteur Murray se serait volatilisé dans les heures qui ont suivi la mort du Roi de la Pop, alors que ce dernier était transporté d'urgence au centre médical de l'Uninversité de Californie à Los Angeles (UCLA). Toutes ces nouvelles informations ne devraient pas ravir Janet Jackson, qui a dernièrement déclaré dans une interview exclusive accordée à la chaîne américaine ABC, qu'elle pensait que le Dr Murray était responsable de la mort de son frère !