DR

Le FBI vient de publier sur son site internet ses enquêtes sur Michael Jackson. Un dossier de plus de 300 pages qui revient sur les affaires et les polémiques qui ont marquées la vie du chanteur. Comme nous vous l’avions annoncé, le FBI vient de publier sur son site internet un dossier de 333 pages concernant Michael Jackson, comme l’annonce le journal Le Parisien. Attendu et réclamé par la presse américaine pour faire le point sur la vie du chanteur et les polémiques qui ont entachées sa vie, il devrait donner un aperçu plus clair de la vie du Roi de la Pop.Sur le site internet du FBI, on apprend donc que le "bureau" a aidé les forces de loi californiennes entre 1993 et 1994, puis entre 2004 et 2005, pour enquêter sur des soupçons d’abus sexuels envers des enfants. Parmi les 7 parties qui constituent le dossier, 6 parties sont consacrées aux abus sexuels sur mineur. Et le FBI aurait notamment envoyé des agents pour enquêter aux Philippines et interviewer des personnes –dont le nom est tenu secret- pour obtenir des informations qu’elles auraient pu détenir concernant les accusations contre Michael Jackson d’abus sexuels sur des jeunes garçons. Les personnes concernées ? Un homme et une femme ayant travaillé dans le ranch de Neverland entre 1988 et 1990, selon Hollywood Gossip.Le FBI a aussi aidé l’unité contre l’exploitation d’enfants de la police de Los Angeles dans le cadre : "d’une possible violation des lois fédérales par Michael Jackson concernant le voyage d’un mineur à travers des États à des fins immorales". Autre affaire : une cassette VHS détenue par le Roi de la Pop a aussi été analysée par le bureau fédéral, intitulée : "Michael Jackson ‘Neverland favorites : An All Boy Anthology" ( "Les favoris du Neverland de Michael Jackson : une anthologie toute enfantine").Le FBI a aussi aidé la police de L.A dans son enquête au sujet des allégations d’abus sexuel de Jordan Chandler, une adolescent de 13 ans à l’époque, et dont le procès s’était terminé par un arrangement à l’amiable lorsque MJ avait offert de payer 20 millions de dollars pour que l’enfant abandonne les poursuites. Jordan Chandler vient d'ailleurs d’affirmer qu’il avait menti, après la mort du chanteur le 25 juin dernier. Et le 5 novembre dernier, le père de Jordan s'est suicidé.Toutes ces enquêtes pour abus sexuels ont finalement cessé en juin 2005, lorsque Michael Jackson a été blanchi de toutes les charges pesant contre lui au cours d’un procès de 4 mois. Mais il n’y pas que ça dans le dossier révélé hier par le FBI : Michael Jackson aurait été menacé de mort, par un homme qui voulait aussi attenter à la vie de George W. Bush. Une partie un peu noyée dans le flot des histoires d'attouchements supposées et donc jamais prouvées, qui ont marqué la vie du Roi de la Pop.