Les poursuites dans le cadre de l’enquête criminelle sur la mort de Michael Jackson devraient prendre encore des mois et des mois, selon le Los Angeles Times qui cite des sources policières. Hier, le Los Angeles Times, citant des sources policières, a rapporté que la décision de lancer ou non des poursuites dans le cadre de l’enquête criminelle sur la mort de Michael Jackson, survenu le 25 juin dernier, pourrait encore prendre des mois et des mois. La consultation d'experts médicaux et l'examen des éléments du dossier demandent en effet extrêmement de temps et quelques jours, voire quelques semaines, ne suffiront pas. Le Dr Conrad Murray, médecin de l’artiste décédé qui a repris depuis quelques jours son activité, est toujours au centre de l'enquête. Il est considéré comme suspect d’homicide involontaire puisqu’il a administré trop de Propofol. Bref, l’affaire est loin d’être bouclée et l’on risque de vous en reparler encore longtemps. A suivre !