DR

En 1991, Michael J. Fox, le célèbre Marty McFly de la trilogie Retour vers le futur, apprenait qu'il était atteint de la maladie de Parkinson, qu'il n'a évoquée publiquement pour la première fois qu'en 1998.La découverte de cette maladie, qui provoque des tremblements incontrôlés, a mis un coup de frein sévère à sa carrière. Interviewé par Howard Stern, l'acteur canadien a avoué qu'il avait envisagé de quitter définitivement le milieu du show-business en apprenant qu'il était malade."Je me sentais impuissant. Dans un sens, je trouvais ça injuste. C'est difficile à expliquer. Ma première réaction a été de me mettre à boire énormément", raconte-t-il. Et de préciser : "Avant je buvais en soirée pour faire la fête mais là, je buvais seul... Tous les jours".Celui qu'on a notamment vu dans Mars Attacks ! et qui possède désormais sa propre émission de télé-réalité compare son alcoolisme passé à "une forme d'auto-médication". "Et puis j'ai été en thérapie et tout a commencé à devenir plus clair pour moi", explique Michael J. Fox.Affirmant qu'il avait à ce moment-là compris que la maladie de Parkinson n'était pas une "sentence de mort", il conclut : "Mon mariage s'en est merveilleusement bien sorti. Et ma carrière a redécollé."