DR

Après les insatisfaisantes ventes de son dernier album, le label Interscope a décidé de se séparer du rocker gothique, en lui rendant son contrat.The High of Low n'ayant pas séduit les foules, le label de Marilyn a décidé de ne pas lui donner de seconde chance, préférant radicalement se passer de l'artiste, plus assez bankable. Loin de se vexer, ce dernier s'estime "libéré", et affirme maintenant pouvoir vraiment travailler comme il le souhaite, sans voir la moitié ses projets dévalués ou "jetés à la poubelle", comme le faisait Interscope. Cette rupture professionnelle correspond étrangement à une période de renouveau pour Marilyn, enfin sorti de sa crise d'identité. A nouveau avec Evan Rachel Wood, le chanteur peut repartir pour de bon de zéro cette fois-ci, en espérant que ses prochains morceaux, qu'il annonce "torturés et romantiques", retrouvent leur public !