DR

Oui, c’est vrai, Mariah Carey était un peu éméchée au Palm Springs Film Festival… Mais elle avait le ventre vide, et blâme Lee Daniels, le réalisateur de Precious ! Soit elle est très émotive, soit elle a bu un coup… C’est ce que tout le monde s’est dit lorsque Mariah Carey est montée sur l’estrade du Palm Springs Film Festival ce mardi 5 janvier pour recevoir son prix du meilleur second rôle féminin dans Precious. Pour rappel, la chanteuse devenue actrice a débarqué sur scène la démarche encore plus chaloupée qu'à son habitude, puis a tenté de formuler quelques remerciements entre deux gloussements, avant de terminer en laissant cette phrase en suspens : "Veuillez m’excuser, je suis un peu…" Et la réponse était : ivre ! Aujourd’hui, la diva s’en explique : "En fait, Lee (Daniels, ndlr) et moi on ne s’était pas vu depuis longtemps… Donc on s’est assis, on a fêté ça en buvant quelques gouttes, et je n’avais pas mangé…" Mais plutôt que d'assumer le fait de ne pas tenir l'alcool, la diva préfère rejeter la faute sur son réalisateur ! "J’adore Lee, mais c’est une mauvaise influence !" balance-t-elle en plaisantant.Quant aux réactions désobligeantes, Mariah les prend par-dessus la jambe : "Si ceux qui me critiquent me connaissaient, ils ne me pointeraient pas du doigt mais prendraient plutôt la chose avec humour..." Mariah, on ne te connaît pas tant que ça, mais rassure-toi : en effet, ça nous a bien fait rire !