DR

Des billets à des tarifs allant de 80 à 280 euros pour un show de 45 minutes, c’était la raison apparente pour les fans de Madonna présents à l’Olympia jeudi soir de manifester leur colère à la fin du show, puis ensuite sur Internet. Quand certains s’estiment heureux du spectacle, mettant tout de même en scène la Reine de la pop dans les conditions privilégiées d’une salle à taille humaine, d’autres se disent scandalisés et dégoûtés par la performance de la Madone.Copieusement insultée et huée à la fin du concert, Madonna a tenu à s’exprimer hier par le biais de son porte-parole : "Le concert de l'Olympia de Madonna a été imaginé comme un remerciement sincère à la France, dont elle a fait part au début du spectacle. Bien qu'elle soit en pleine tournée mondiale, elle voulait à tout prix chanter pour ses fans dans le décor intime et mythique de l'Olympia, afin de rendre honneur aux artistes français, au cinéma français et à la France pour son accueil et l'inspiration qu'elle a fournie aux artistes, aux auteurs, aux peintres, aux poètes et aux minorités d'autres pays au fil des années.Le show n'a pas été présenté comme un concert complet de la tournée MDNA et des efforts énormes ont été faits pour que le prix des billets reste raisonnable (100 dollars pour 2.000 places assises) et qu'ils soient réservés exclusivement à ses fans, et il a coûté près d'un million de dollars à Madonna. Elle a fait quelques dates dans des petites salles par le passé, et elles n'ont jamais duré plus de 45 minutes. Et surtout, elle a livré un spectacle génial qui a été vu en streaming par des millions de fans tout autour du monde."Mais aujourd’hui, le site TMZ évoque des confidences de la police présente sur place qui aurait mis le doigt sur le nœud du problème. Cette véritable révolte de fin de concert aurait été lancée et alimentée par des pros FN mécontents de voir Marine LePen bousculée par la star lors de son show.Rappelons qu’une plainte a été déposée par la présidente du Front National contre Madonna et toute personne responsable de son image représentée avec une croix gammée.