Décidément, la dernière tournée mondiale de Madonna ne cesse de faire parler d'elle !La popstar vient de récolter une plainte d'une ONG russe, alors qu'elle s'est produite à l'Olimpiyskiy Stadium de Moscou le 7 août dernier puis à St Petersbourg. L'ONG "Le contrôle des parents", spécialisée dans les droits des enfants, n'a pas du tout apprécié le petit numéro de militante de la Madone en faveur des droits des homosexuels.Il faut savoir que la Russie n'est pas un pays gay-friendly puisque l'homosexualité a été considérée comme un crime jusqu'en 1993 et comme une maladie mentale jusqu'en 1999 !Pas étonnant donc que les écrans hauts en couleur, montrant des couples du même sexe en pleine étreinte, n'aient pas plu à l'ONG, qui affirme que Madonna a violé la nouvelle loi sur la "promotion de l'homosexualité et de la pédophilie" (joli amalgame, soit-dit en passant). Tout contrevenant s'expose à une amende de l'équivalent de 12 500 euros.C'est d'ailleurs sensiblement la même chose que ce que risque la superstar pour avoir comparé Marine Le Pen à Hitler. La numéro 1 du Front National a porté plainte pour injures et diffamation, après la diffusion de son portrait dans un montage truffé de symboles nazis lors du show de la chanteuse au Stade de France.