DR

Fan de mode aux tenues toujours plus fantaisistes, on aurait pu penser que seule l'originalité prévalait pour Lily Allen dans le choix de ses tenues. Pas du tout ! Si elle porte des petites culottes volantées sur scène (pas celle des vieilles charrues !) ou des robes ultra-courtes, ce n'est pas (que) pour se faire remarquer, mais surtout parce que c'est confortable. C'est l'un des critères essentiel de la star lorsqu'elle choisit ses tenues, selon une théorie déclinée en plusieurs points : " Il y a en fait trois facteurs. Qu'est-ce qui est propre ? Qu'est-ce qui va me faire sentir grosse et moche ? Combien de photographes il y a devant ma maison ? En général, je vais toujurs porter un pantalon et un t-shirt, ou une robe pour les rendez-vous. Ma robe Prada à 6900 euros, je ne l'ai protée que trois fois" a déclaré la chanteuse, pointilleuse jusqu'au bout du style.Quant à son allure, la chanteuse avoue y acorder depuis peu une attention toute aussi particulière. C'est d'ailleurs pour cela qu'elle s'est fait violence pour se mettre au sport, même si ce n'est pas pour cela qu'elle a laissé tomber le combat féministe, comme certains journaux britanniques lui ont reproché. "Les gens ont tout de suite pensé que je désertais la cause féminine parce que j'allais à la gym. Quelle 'fucking' horreur ! Je suis une vraie paresseuse. Je préfère être assise ou allongée. je me fiche des endorphines ou d'apparaître plus jolie. En fait, ce dernier point est un mensonge. Je veux être plus jolie, mais je ne vais pas me torturer pour cela. Je pense simplement que les filles et les femmes ne devraient pas se haïr et ne pas tendre vers leur idéal" a affirmé Lily, pour qui décidément tout est une question de théorie... et parfois malheureusement aussi, de pratique !