DR

On s'y attendait, les dernières provocations de Kate Moss à propos de la maigreur n'allaient pas rester sans réponse ! C'est même un vrai tollé que son goût pour l'extrême minceur a suscité, accusée de mettre en danger des jeunes filles en faisant la promotion de l'anorexie.En effet après une déclaration du même genre de Karl Lagerfeld, sa petite phrase choc n'est pas une métaphore de son propre cru, mais ressemble étrangement au slogan affiché sur l'un des sites pro-ana, qu'il y a quelques années avait érigé Nicole Richie et son nouveau physique en icône, clamant qu' "il n'y a rien d'aussi goûtu que de se sentir mince".Pour une psychologue, "cela pourrait avoir un grand impact, du fait que se soit proclamé par quelqu'un de célèbre. Elle donne du crédit à cette idée que nous essayons de combattre. Si en faisant marche arrière, elles se sentent vulnérables, cela pourrait les renvoyer à la poursuite de la maigreur" a déclaré au Sydney Morning Herald Newspaper cette spécialiste des troubles alimentaires, à propos des jeunes filles en quête absolue d'un physique androgyne.Pour l'actrice Katie Green, qui a lancé plus tôt dans l'année en Grande-Bretagne la campagne "Dire non à la taille zéro", ces propos scandaleux ne feront que "rendre fous" les sites de campagne de l'anorexie, croyant que la top les soutient. "Il y a 1.1 million de personnes souffrant de troubles alimentaires, rien qu'en Grande-Bretagne. Les déclarations de Kate Moss pourraient accroître ce nombre" a-t-elle déclaré, citée dans le Sun.C'est sûr, et peut-être même recherché, les déclarations de la top, pro de la provoc', n'ont pas fini de faire les choux gras, et cette dernière de se faire casser du sucre sur le dos...