DR

Alors que le tribunal de grande instance de Paris a affirmé ce matin qu'il ne se prononcerait que le 28 décembre prochain sur la demande d'expertise médicale formulée par Johnny Hallyday et sa famille, l'avocate du chanteur, Me Virginie Lapp a lu une lettre de la star à l'issue de l'audience. Dans ce courrier, Johnny Hallyday, toujours hospitalisé à Los Angeles, parle en toute simplicité de ses peurs et de ses attentes ."J'ai frôlé et côtoyé la mort. C'est pour ça que je veux savoir la vérité", a écrit Johnny Hallyday de son lit d'hôpital américain, au juge parisien qui examinait aujourd'hui sa demande d'expertise formulée la semaine dernière. Juste avant, dans cette lettre, lue intégralement à l'AFP et à l'agence de presse Reuters par l'avocate du chanteur, Me Virginie Lapp, à l'issue de l'audience, et intitulée "Lettre à mes juges", le chanteur a écrit une autre phrase choc : "Depuis que je suis passé entre ses mains, ma vie a totalement basculé". Le "entre ses mains" désigne le Dr Stéphane Delajoux qui a opéré Johnny Hallyday d'une hernie discale le 26 novembre dernier à la clinique Monceau de Paris. Le neurochirurgien était représenté, ce matin, au tribunal, par son avocat Me Koubbi. Dans cette lettre dactylographiée sur du papier à en-tête du rockeur, signée par lui, et datée du 20 décembre la star a ajouté : "Je vous écris cette lettre de l'hôpital Cedars Sinaï. J'aurais voulu être présent mais je suis allongé sur un lit d'hôpital, immobilisé et malheureusement trop loin de vous", a confié le chanteur. "Je compte sur vous. Voilà ce que je voulais vous dire. Très respectueusement", a conclu l'artiste, avant de signer "Johnny Hallyday".Pour l'heure, Johnny Hallyday récupère doucement, et est toujours hospitalisé à Los Angeles. Le chanteur devrait encore rester cloué au lit quelques jours puis devrait être placé en convalescence durant plusieurs mois. La fin de sa tournée ayant été annulée, les personnes ayant acheté des billets pour les dernières dates du Tour 66 peuvent se faire rembourser dès aujourd'hui. Le tout est maintenant de savoir quelles sont les responsabilités de chacun suite à l'opération de Johnny Hallyday d'une hernie discale en novembre dernier. Un vrai marathon judiciaire est donc engagé.