DR

L’acteur britannique vient de dévoiler que s’il a fait un bénéfice de 11 millions de livres en revendant un tableau d’Andy Warhol, c’est simplement à cause d’une bonne gueule de bois !Pour faire des affaires, faut-il boire un verre ? C’est en tous cas ce que laisse penser Hugh Grant qui vient de révéler au Daily Mail un fait étonnant ! Au moment de l’achat d’un portrait d’Elizabeth Taylor par Andy Warhol, il était saoul depuis deux jours et a simplement passé un coup de fil à son assistante pour qu’elle enchérisse sur le tableau, qui était alors mis aux enchères à New York. Et à ma grande horreur, elle l’a fait et encore pire, l’a acheté.L'acteur de Où sont passés les Morgan, bientôt à l'affiche avec Sarah Jessica Parker, a donc dépensé en 2001 la somme de 2 millions de livres sterling (environ 2, 21 millions d’euros). Une misère comparé au prix de revente…13 millions de livres soit 14, 4 millions d’euros, seulement 6 ans après !"Tout a commencé avec un verre. J’avais eu un dîner arrosé avec mon père la nuit d’avant et j’ai dit 'nous devons aller voir mon frère Jamie. Tu sais, le Concorde est fabuleux' (…) donc j’ai acheté les billets et nous y sommes allées. On a déjeuné et bu beaucoup de bières. Puis je pensé à quelques trucs qui se trouvaient dans le catalogue de l’enchère Sotheby’s et j’ai vu le Liz Taylor. Je regrette un peu de l’avoir vendu maintenant, même s’il m’a rendu riche".