DR

Il a connu le succès bien avant lui et en connaît parfaitement les travers : Daniel Radcliffe (aliasHarry Potter), aurait pu vouloir dispenser quelques conseils à son copain Robert Pattinson (le sexy vampire Edward Cullen dans Twilight), mais visiblement il n'en a même pas besoin !L'apprenti sorcier est apparemment "très impressionné" par la façon dont le héros de Twilight gère sa toute nouvelle, mais énorme, notoriété.Les deux jeunes hommes se connaissent depuis plusieurs années, car ils ont partagé l'affiche de deux des six Harry Potter. Et bien qu'ils ne se soient pas vus depuis trois ans, ils "communiquent par l'intermédiaire des médias", confiait Daniel Radcliffe, avant de rajouter que c'est assez "bizarre"."C'est insensé de voir le public crier rien que pour soi. Et ce qui arrive à Rob, avec toutes ces filles qui veulent lui sauter dessus c'est dément ! On est partagé entre se dire qu'elles nous aiment et se dire qu'elles aiment notre personnage en fait. Mais tant qu'on ne se dit pas que si on a autant de succès, c'est parce qu'on est fantastique, tout ira bien", admettait Daniel.Selon le jeune homme de 20 ans, Robert (devenu un vrai sex-symbol), n'a aucun conseil à recevoir, tant il gère avec calme et intelligence sa popularité : "J'espère qu'il gardera toujours la tête froide, et je suis impressionné par la façon dont il gère son succès, surtout qu'il n'en est qu'au début", assure-t-il.Un bel encouragement de la part de celui qui va caricaturer son pote dans un épisode spécial des Simpsons !