DR

 Et voici le compte-rendu du deuxième jour de notreenvoyé spécial… « Qui a dit qu'il pleuvait tout le temps enBretagne ? Bien mal lui a pris, le temps déroge à la règle, pas une seule goutede pluie depuis jeudi ! De quoi mettre la banane à la star de ce vendredi,Christophe Maé. Attendu par de très nombreux fans, le chanteur a prouvé dès samontée sur scène pourquoi vous l'avez élu people de l'année. Tout y est: lenaturel, la sympathie, la pêche, la communion avec le public et comme dit l'unedes fans: "en plus c'est un beaugosse !". Rajouté à cela un concert assezreggae, le chanteur osera même une reprise de Bob Marley, et 55.000spectateurs, dont une majorité de filles qui "qui nous mettent une bonnefessée les gars" selon Maé, entièrement maitrisés et vous obtenez lecocktail du chanteur le plus populaire du moment. Seule fausse note, et detaille, un lapsus en entrant sur scène: "Je suis très heureux d'être làaux Franco". Les organisateurs apprécieront... Difficile de lui voler la vedette en ce vendredi. Si legypsy punk de Gogol Bordello et l'electro-disco de Calvin Harris (retenez sonnom, ce jeune séducteur britannique, qui a déjà travaillé avec Kylie Minogue,pourrait bien devenir la nouvelle star anglaise) ont convaincu, Yael Naim(hormis sur "New Soul") et Daniel Darc se sont davantage illustrés encoulisses. La première par son sourire communicatif, sa belle et longue robeverte et ses petites blagues: "Si mon prochain album ne marche pas... Jereferais une comédie musicale ! our "Toxic" c'est Britney qui m'aappelée. La pauvre était déprimée et avait besoin de réarranger la chanson.Elle est venue chez moi pour dîner et le tour était joué. Rihanna et Beyoncédoivent venir bientôt, David (Donatien, son musicien) en est très content!". Et avec Daniel Darc, qui a remplacé AaRON au dernier moment, les vannesfusent: "Les BB Brunes ? C'est un boys band, il manque seulement lachorégraphie", puis, "Le pire album de tous les temps, c'est celui deCarla Bruni" et finit sur un ton ironique, "Madonna est sûrement lachanteuse la plus sincère auprès de son public". En voilà un qui n'a pasla langue dans sa poche ! Aujourd'hui, le festival prend une toute autredimension avec le one-man-show très attendu de Gad Elmaleh, la date unique enFrance de Duffy et le dernier concert en Bretagne de Matmatah. »