DR

Elle est peut-être dans la tourmente à cause d’un livre qui remet son couple en question, mais ça n’empêche pas Angelina Jolie de continuer à se battre pour le Darfour. Et de donner des conseils à Barack Obama !Si Barack Obama comptait lancer des petites phrases choc à propos du Darfour sans attendre de réactions de la part de personnalité ou de people c’est raté. Car Angelina Jolie, vient de répliquer dans une lettre ouverte au président Américain dans le magazine Newsweek, en tant qu’ambassadeur de bonne volonté des Nations Unies et surtout en tant que co-présidente de la Jolie-Pitt Foundation. Et si le gouvernement américain a déclaré récemment qu’il voulait "améliorer la vie des gens aux Darfour", la belle engagée vient de répliquer du tac-au-tac : "je voudrais savoir ce que ça veut dire, mis à part le fait évident que leurs vies ne peuvent pas être pires".Une vraie donneuse de leçons !Dans sa lettre ouverte à l’administration Obama, Angie revient aussi sur le nombre de civils morts et déplacés depuis 2003…et encourage le gouvernement à amener al –Bashir , le président soudanais, devant la justice : "Au Soudan, l’administration devrait explorer les différentes manières d’amener al-Bashir devant la justice".Celle qui a incarnée à l’écran la femme du journaliste Daniel Pearl dans "Un Cœur Invaincu" semble donc intéresser pour le moment à autre chose qu’aux affirmations du journaliste Ian Halperin, qui l’accuse d’être une manipulatrice, notamment avec Brad Pitt, mangeuse d’homme, et qui promeut son couple comme une marque. Hier, à l’occasion de la journée mondiale des droits de l’homme, Angie avait d’autres chats à fouetter…donner des conseils à Obama sur le Darfour, par exemple.