DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR

Les plus belles ruines modernes

Base sous-marine abandonnée, Ukraine (1/2)

Dans les contreforts de la mer Noire, l'URSS a maintenu quelques bases sous-marines en activité jusqu'à sa chute. Celle-ci se situe près de la ville de Balaklava, et a été recyclée en musée, ce qui explique son état relativement correct. 

Base sous-marine abandonnée, Ukraine (2/2)

Le déclin de Detroit (1/2)

Peu de villes ont embrassé le vent galopant de l'industrialisation de masse comme l'a fait Detroit. Le déclin de "Motor City" n'en aura été que plus impressionnant, la baisse de la démographie et l'abandon de certains quartiers laissant sur place des écoles, des maisons, et des monstres architecturaux (à l'image de cette gare). Ces conséquences architecturales ont été magnifiquement mises en boîte par Yves Marchand et Romain Meffre. 

Station balnéaire de Varosha, Chypre (1/2)

Il y a plusieurs décennies de cela, Varosha était une station balnéaire animée et fréquentée. Depuis l'invasion turque de 1974, la ville est passée du côté turc de la frontière, et les nouveaux arrivants ont laissé les bâtiments à l'abandon, les résidents d'origine ayant fui. Varosha est donc une ville fantôme, les installations étant libres d'accès, certains baigneurs utilisent tout de même la plage. 

Le déclin de Detroit (2/2)

L'hôpital militaire de Beelitz, Berlin (1/2)

Rarement bâtiment de cette taille n'aura réussi à vivre sa retraite sans subir aucune marque de vandalisme. Témoin calme et apaisé de l'histoire parfois difficile de l'Allemagne, cet hôpital a notamment acueilli Adolf Hitler en tant que simple soldat blessé durant la première guerre mondiale. Ni musée, ni bâtiment de la honte, ce bâtiment décrépit calmement, d'une bien belle façon. 

L'hôpital militaire de Beelitz, Berlin (2/2)

Station de métro 'City Hall', New York (1/2)

Cette station, l'une des nombreuses du réseau new-yorkais, a été construite en 1900, elle a été définitivement fermée à la circulation en 1945. Depuis lors, elle repose en silence, et n'a été dérangée qu'une fois, lors d'une exposition pour son centenaire. 

Station de métro 'City Hall', New York (2/2)

Hôtel Ryugyung, Pyongyang, Corée du Nord (1/2)

L'hôtel Ryugyung est l'un des plus gros ratages architecturaux du 20ème siècle. Après plus de cinq ans de travaux, la construction s'arrêta en 1992, faute d'argent, laissant cette colossale pyramide inachevée au centre de la capitale nord-coréenne. L'activité aurait repris depuis deux ans, l'extérieur serait presque finalisé. Reste à savoir si ces avancées sont purement cosmétiques et si le bâtiment servira bel et bien. Et si oui, à quoi ? 

Hôtel Ryugyung, Pyongyang, Corée du Nord (2/2)

Station balnéaire de Varosha, Chypre (2/2)

Parc aquatique abandonné, Russie (1/2)

Planifié, entamé, mais jamais fini, cet immense parc aquatique devait combler les enfants de la mère Russie. Trop coûteux, travaux trop longs, le site a été abandonné, la construction étant pourtant presque finie. Maintenant, elle est surtout fréquentée par des archéologistes urbains un peu allumés. 

Forts maritimes de Maunsell , mer du Nord (1/2)

Durant la Seconde Guerre Mondiale, la Grande-Bretagne a fait construire une série de forts sur le front est de l'île, afin de prévenir toute attaque navale des forces de l'Axe. Ces boîtes posées sur l'eau n'ont finalement jamais servi, et n'ont jamais été démantelées. "L'île" principale reste cependant habitée, il s'agit de la principauté autonome de Sealand. 

Parc aquatique abandonné, Russie (2/2)

Forts maritimes de Maunsell , mer du Nord (2/2)

Les humains sont des explorateurs par nature. Le problème, c'est que la Terre a été ratissée de long en large. A défaut de découvrir des ruines de temples incas, la solution est de se tourner vers les vestiges d'un passé récent. Anciennes usines, bâtiments désaffectés, chantiers abandonnés en route, si on ne peut pas louer ce genre de constructions pour leur action bénéfique sur l'environnement de prime abord, on peut réussir à saisir la puissance esthétique toute particulière de ces bâtisses du futur déjà tombées dans le passé.