DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR

Le tour du monde des musées insolites

MOBA

A voir : Ce musée du Massachusetts fondé en 1993 expose les "croûtes" d'illustres peintres inconnus. Certains artistes de cette collection unique en son genre étaient daltoniens ou bien encore parkinsoniens. Le Museum of Bad Art se trouve au sous-sol du Dedham Community Theater et est ouvert aux dons. Le message est passé. Voir aussi : le métro à travers le monde

Le musée de l'Erotisme

Où ça ? : Paris - France. A voir : Capitale du sexe et des plaisirs, Paris possède son Musée de l'Erotisme à l'instar de Barcelone et d'Amsterdam. Au numéro 72 du boulevard de Clichy, Alain Plumey, Jo et Fernand Khalifa ont créé ce musée en 1997 en réunissant leurs collections personnelles. En plus d'un fond permanent qui présente différents modèles de godemichets et dessins érotiques, il s'y déroule régulièrement des expositions temporaires. Voir aussi : le métro à travers le monde

Le musée de la Torture

Où ça ? : Amsterdam - Hollande. A voir : Un musée qui prouve que l'homme n'a pas manqué d'imagination pour inventer au fil des siècles les pires supplices afin d'arracher des aveux. D'ailleurs, le Musée de la Torture d'Amsterdam se trouve dans le château de Waag, haut lieu de la torture en Hollande. A noter qu'il se trouve non loin des musées du sexe et du cannabis. Voir aussi : le métro à travers le monde

Le musée des Egouts de Paris

Où ça ? : Paris - France. A voir : Les égouts de Paris, voici un aspect de la capitale pour le moins insolite que les visiteurs de ce musée pourront découvrir. En sous-sols, une salle d'exposition permet de comprendre les systèmes des égouts à différentes époques. Autrement dit, de Lutèce à nos jours. L'exposition nous fait également découvrir les cycles de l'eau ainsi que les techniques qui seront utilisées par les égoutiers de demain.  Voir aussi : le métro à travers le monde

Le musée de la Parasitologie Meguro

Où ça ? : Tokyo - Japon. A voir : Ce musée intéressera tous les amateurs de parasites. Ces animaux qui vivent grâce à des hôtes. Créé en 1953 avec les fonds personnels du docteur Satoru Kamegai (1909 - 2002), le musée offre la possibilité de découvrir au premier étage une exposition générale à propos des parasites. Au deuxième, les visiteurs admireront quelques 300 spécimens maintenus artificiellement en vie. Voir aussi : le métro à travers le monde

Le musée du Phallus

Où ça ? : Husavik - Islande. A voir : Le Musée National du Phallus, probablement le seul au monde, réunit les organes génitaux de tous les mammifères d'Islande. Bref, il ne sert à rien d'y rechercher un parallèle avec le sexe et la gaudriole. Les créateurs de ce musée s'attachent à étudier (avec sérieux) la phallologie. La collection du musée compte plus de 100 phallus d'espèces différentes : cétacés, ours, phoques, morses.  Voir aussi : le métro à travers le monde

Le musée de la lessive

Où ça ? : Spa - Belgique A voir : Ici, il sera possible de découvrir l'histoire de la lessive. D'ailleurs le choix de la ville n'est pas anodin car Spa est une station renommée pour ses cures thermales. Ainsi, au XVIIIème siècle, les femmes gagnaient leur vie en lavant le linge des curistes. Le visiteur peut y découvrir d'anciennes machines à lessiver, la reconstitution d'un lavoir, les différentes méthodes de repassage ainsi que l'histoire du savon.  Voir aussi : le métro à travers le monde

Le musée international des toilettes

Où ça ? : New Delhi - Inde. A voir : Le choix de ce pays, qui connait de gros problèmes d'évacuation des eaux usées dans certains quartiers de ses grandes villes, n'est pas anodin. Ce musée a été créé en 1970 par le docteur Pathak, fervent militant en faveur de la salubrité publique. L'endroit se veut être pédagogique pour sensibiliser et éduquer les gens à ces questions. Il présente également une excellente collection de différents modèles de toilettes. Voir aussi : le métro à travers le monde

Mütter Museum

Où ça ? : Philadelphie - USA. A voir : Collégialement, les médecins de Philadelphie ont créé la Mütter Museum. Une sorte de galerie qui présente des hommes difformes. Dans ce musée des anomalies médicales, on peut admirer le plâtre du torse des célèbres frères siamois Chang et Eng (voir notre diaporama Les bêtes de foire d'hier et d'aujourd'hui) ou une collection de cranes difformes. Voir aussi : le métro à travers le monde