DR

On ne peut pas vraiment parler de censure, selon le Hollywood Reporter : les autorités britanniques n'ont pas interdit les tournages dans la capitale britannique à proprement parler. Elles jugent seulement qu'il est plus sage de ne pas filmer de fictions sur place durant toute la durée des Jeux Olympiques, étant donné le nombre impressionnant de visiteurs qui sont attendus sur place. Le président de la British Film Commission, Adrian Wotton, a ainsi expliqué : "Cela fait des mois que l'on assure aux gérants de studios que la ville de Londres ne sera pas accessible pour des tournages durant les quinze jours des JO".Une mesure de sécurité, étant donné que des millions de personnes seront sur place. Dont des célébrités, notamment lors de la cérémonie d'ouverture, orchestrée par Danny Boyle, le réalisateur de Slumdog Millionaire, qui aura lieu vendredi.Par contre, les gros studios de la banlieue de Londres et des alentours, comme Pinewood, Shepperton et Leavesden, resteront ouverts, même s'ils ne tourneront pas "à plein régime". Pinewood accueille notamment les prises de vue des Misérables, de Tom Hooper avec Russell Crowe et Anne Hathaway et dans quelques jours, c'est Angelina Jolie qui investira les plateaux pour Maleficent. La star est d'ailleurs attendue à la cérémonie d'ouverture... Le patron de 3 Mills Studios, où Danny Boyle a filmé Trance et préparé son show olympique, s'inquiète tout de même que l'organisation soit bouleversée ces prochains jours : "Pour l'instant, nous ne savons pas dans quelle mesure le trafic routier et le nombre de touristes va affecter notre quotidien." Il se veut tout de même rassurant : "Même malgré les retards éventuels, je suis ravi de constater qu'aucun gérant de studio n'a changé son planning à cause des JO. (...) Tous nos plateaux de tournage sont réservés durant cette période".L'événement sportif se déroulera du 27 juillet au 12 août.