DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR

Parfum de scandale : onze films polémiques

Naissance d'une nation (D.W. Griffith, 1915)

L'Age d'or (Luis Buñuel, 1930)

Le Triomphe de la volonté (Leni Riefenstahl, 1935)

Bonnie and Clyde (Arthur Penn, 1967)

Orange Mécanique (Stanley Kubrick, 1971)

L'Inspecteur Harry (Don Siegel, 1971)

Salo ou les 120 journées de Sodome (Pier Paolo Pasolini, 1975)

L'Empire des sens (Nagisa Oshima, 1976)

La Dernière tentation du Christ (Martin Scorsese, 1988)

Tueurs nés (Oliver Stone, 1994)

Baise-moi (Virginie Despentes, 2000)

Tourné à l'arrache en DV, avec au casting deux starlettes du X qui mettront à profit, sans rien cacher, leurs talents d'actrices porno, <em>Baise-moi</em> fera l'effet d'une petite bombe. Anar', punk, proto féministe, d'une violence à la rage folle, inconsidérée, presque adolescente, le film tombera vite sous le coup d'une interdiction aux moins de 18 ans, après une très brève exploitation (trois jours) dans les réseaux habituels (Pathé, UGC etc). La censure le portera au rang de petit film culte, la critique aussi, parfois, ce qui reste un peu exagéré.Jérôme Dittmar

Tout au long de son histoire le film a suscité des scandales. Il en va de toute oeuvre, du cinéma ou d'ailleurs, de bouleverser les conventions, transgresser les tabous, renverser les règles. Faire la liste des films parmi les plus polémiques obligeait à en mettre beaucoup de côté : Les Chiens de paille, La Grande bouffe, La Liste de Schindler, Irréversible, n'en sont que quelques-uns parmi d'autres. Comme il fallait choisir, nous nous sommes arrêtés à onze films, dérangeants pour différentes raisons et à diverses époques.