Sans un bruit 2
Paramount

Trois ans après le carton du premier volet, John Krasinski y affine son œil de réalisateur

En 2018, Sans un bruit réalisait un carton tonitruant avec son concept de post-apo familial, évident et amusant : la survie d'une cellule familiale coincée dans un bunker alors que des féroces créatures sensibles au moindre bruit rôdent partout. Sa fin abrupte -surtout son succès en salles en fait- rendait une suite inévitable. L'enjeu de cette suite est plus à chercher du côté de l'esthétique : la réalisation de John Krasinski passe clairement à un niveau d'ambition supérieure. Plus calme, plus maîtrisée, plus ambitieuse, avec surtout beaucoup moins de bruit que dans le premier film (ce qui était quand même un comble, vu le sujet !). La scène d'ouverture est à ce titre remarquable, en donnant un véritable souffle à des éléments attendus (le Spielberg de La Guerre des mondes est brillamment cité). Le feeling de post-apocalypse à très petite échelle est bien là, le climax central (il y en a trois, en fait, un au début, un au milieu, et un à la fin) est redoutablement efficace, Cillian Murphy est bien sûr super en reprenant le flambeau de la figure paternelle de Sans un bruit premier du nom...

De quoi pardonner un script reproduisant trop les gimmicks du premier film, et qui s'étiole dans son dernier tiers pour finir dans un hommage -sans doute inattendu pour les auteurs du film- à un certain film de Tim Burton avec des extra-terrestres. A l'arrivée, même s'il se mêle à des choses paresseuses, le plaisir de cinoche d'exploitation qui fait du bien est là. Et le CAEF (Comité d'Appréciation d'Emily Blunt avec un Flingue, dont les membres sont fans de Looper et Sicario) s'estime très satisfait de Sans un bruit 2.
 

De John Krasinski. Avec Emily Blunt, Cillian Murphy, Millicent Simmonds...  Durée 1h45. Sortie le 16 juin 2021