DR

L’esthétique des Affranchis, du Temps de l’innocence ou encore des Infiltrés, c’était lui.

Michael Ballhaus, chef-opérateur d’origine allemande, s’est éteint le mardi 11 avril à l’âge de 81 ans. Cet artisan du cinéma et homme de l’ombre de grands cinéastes, avait commencé sa carrière en Allemagne aux côtés de de Rainer Werner Fassbinder. Ils ont travaillé ensemble sur pas moins de seize long-métrages dont le classique Lili Marlène

C’est à l’âge de 37 ans que Ballhaus déménage aux États-Unis et entame une collaboration avec Martin Scorsese. De leur travail à quatre mains résultera After HoursLa Couleur de l’argentLa Dernière tentation du ChristLes AffranchisLe Temps de l’innocenceGang of New York et Les Infiltrés. Mais Scorsese n’est pas le seul cinéaste du Nouvel Hollywood avec qui le chef-opérateur a travaillé. L’esthétique baroque et grandiloquente du Dracula de Francis Ford Coppola, c’était également lui. 

Toujours à Hollywood, Michael Ballhaus collaborera trois fois avec Mike Nichols (Working GirlBons baisers d’Hollywood et De quelle planète viens-tu ?), deux fois avec Wolfgang Petersen (Alerte ! et Air Force One), une fois avec Robert Redford (The Quiz Show), une fois lorsque Paul Newman est passé derrière la caméra (La Ménagerie de verre en 1987) et, plus surprenant, avec le chanteur Prince pour son long-métrage Under the Cherry Moon

Après cette échappée américaine, Michael Ballhaus est retourné vivre en Allemagne à partir de la deuxième moitié des années 2000. Il est décédé dans son village natal des suites de complications de santé.