DR

Lego et Warner Bros s’embriquent.Décidément, Warner Bros ne recule devant rien, pas même redonner vie aux petits personnages bien connus de tous, imaginés par la société danoise Lego Group (à ne pas confondre avec la marque allemande Playmobil, dont les bonshommes arborent la même coiffure que Mireille Mathieu). Le studio emboite le pas à la société Pixar qui, dans un seul et même opus, est parvenue à animer le plus célèbre et le plus durable de tous les couples de poupées : Barbie et Ken. Selon The Hollywood Reporter, le film, dont la production débutera au centre d’animation de Sydney, devrait se voir octroyer un budget de 48 millions de dollars (autant dire beaucoup de briques) et pourrait mettre à contribution plus de 200 personnes. Après tout, il en faut du monde pour édifier un tel projet !Le long-métrage intégrera techniques d’animation et prise de vue réelle, à l’instar des Schroumpfs, portés cet été sur grand écran. Les petits êtres bleus ayant raflé la coquette somme de 558 millions de dollars, le défi est de taille pour les bonshommes jaunes. Mais au vu de l'expérience du studio en matière de tournages mêlant live action et animation (Qui veut la peau de Roger Rabbit ? et Space Jam notamment), la tâche ne devrait pas être trop corsée. Surtout quand on sait que le projet est entre de bonnes mains puisqu’il sera scénarisé et supervisé par un tandem qui a déjà œuvré dans ce domaine : Phil Lord et Christopher Miller. Les deux acolytes, qui par ailleurs s’attèlent actuellement à la réalisation d’une autre adaptation, celle de 21 jump street, avaient fait leur preuve avec Tempête de boulettes géantes, le coup d’éclat aux 243 millions de dollars de recettes. Chris McKay, lui-aussi habitué de l’animation, sera également rattaché à la réalisation.L’heure est donc aux adaptations farfelues puisque la Warner talonne son concurrent Universal qui vient enfin de trouver Où est Charlie ? A quand un film dédié aux tamagotchis ?La sortie de Lego est attendue pour 2014.