Box office 2021
Warner Bros. / SND / Sony / Gaumont

Le gros carton de Spider-Man cache une reprise encore compliquée dans les salles obscures, toujours accablées par la crise du COVID.

2020, annus horribilis pour le cinéma. 2021, année de reprise. Sans trompette ni tambour, la fréquentation des salles obscures est repartie à la hausse après une période blanche de plusieurs mois, qui a marqué l'industrie de manière historique. Si la relance pointe le bout de son nez, elle s'opère lentement dans un contexte de COVID toujours aussi pesant. Les fermetures ont fait place aux jauges puis au pass sanitaires, et les cinémas de France et de Navarre sont encore loin d’avoir retrouvé une fréquentation d'avant-COVID. 

Malgré tout, les derniers chiffres de l'année (arrêtés au 21 décembre) compilés par Comscore montrent que depuis la réouverture, le 19 mai dernier, les salles de projection se remplissent à nouveau : 96 millions de spectateurs se sont déplacés pour voir un film en 2021, soit une hausse de la fréquentation de 47% par rapport à 2020 (année quasi blanche), mais encore bien loin des 213,3 millions de tickets vendus en 2019.

Spider-Man : No Way Home devient le 20e plus gros succès de tous les temps

Malgré tout, le choc a été mieux encaissé en France qu'en Grande-Bretagne, en Allemagne ou en Espagne, où la chute de la fréquentation par rapport à 2019 est encore plus rude. Surtout, le dernier mois de l'année 2021 a vu les cinémas de l'Hexagone enregistrer des scores équivalents à ceux du mois de décembre 2019 : 20,43 millions d’entrées contre 22,68 millions à l'époque.

Un vrai motif d'espoir. Une performance encourageante, boostée, il est vrai, par le succès éclair de Spider-Man : No Way Home, devenu en quelques semaines le plus gros succès de l'année chez nous, avec 4,6 millions d'entrées. Le film de super-héros devance au classement le dernier James Bond de Daniel Craig, Mourir peut attendre (4 millions) et le remake de Dune par Denis Villeneuve (3,2 millions). Le cinéma français s'offre également quelques beaux succès, comme Kaamelott : Premier Volet (2,7 millions) et BAC Nord (2,2 millions), qui occupent les 4e et 5e places du Top 2021. Les Tuche, OSS 117, Les Bodin's, Aline ou encore la surprise Boîte noire ont aussi franchi le cap du million de spectateurs.

En France, Les Tuche 4 double Encanto

Le Box-office mondial 2021 est aussi dopé par Spider-Man : No Way Home, qui est le seul long métrage à passer la barre symbolique du milliard de dollars de recettes. Surtout, le marché asiatique a compensé les scores quelque peu décevants des James Bond et autre Fast & Furious, scotchés en-dessous des 800 millions $ de recettes. Deux hits chinois (The Battle of Lake Changjin et Hi, Mom) montent sur le podium du Box-office mondial, quand le manga japonais Demon slayer - Le film : Le train de l'infini s'offre une place dans le Top 10.

Si le cinéma américain n'a pas dominé comme à son habitude, c'est parce que son marché intérieur a également connu une reprise balbutiante. Comme en France, le Box-office US a enregistré une hausse spectaculaire par rapport à l'année précédente : + 100 % de fréquentation en 2021, avec 4,55 milliards de dollars de recettes (contre 2,28 milliards en 2020) selon Comscore. Mais cela reste bien faible (-60 %) comparé aux 11,4 milliards de 2019 : "Le rythme de la reprise se produit à un rythme plus lent que prévu", confirme à Deadline un analyste du secteur. "Mais la reprise se poursuivra. Une partie du problème est qu'il y a juste moins de films : tout le marché intermédiaire a disparu, mais les énormes blockbusters continueront de faire des scores de plus en plus gros."

A lire aussi sur Première

Triste mois de mars pour les salles françaises

Malgré The Batman et Le Printemps du Cinéma, la fréquentation baisse.