DR

On s'en doutait un peu depuis que J. J. Abrams a dévoilé un animatronique sur le plateau de Star Wars 7 : la suite tant attendue de La Guerre des Etoiles sera moins remplie de CGI que la récente trilogie de George Lucas.C'est Rian Johnson, le réalisateur de Looper, qui a fait le point à la radio Girls in Hoodies. L'homme travaille actuellement sur Star Wars 8, qu'il tournera une fois que J. J. aura bouclé le septième épisode, et il jure que les équipe qui travaillent sur ces suites ont bien compris le message des fans de la franchise, qui regrettent que le créateur de la saga ait abusé des effets-spéciaux numériques sur les Episodes I, II et III "Je crois que de plus en plus de gens sont fatigués de voir des films où les CGI priment sur l'histoire. Ils en ont marre de ces blockbusters aux scènes d'action tellement énormes et trop rapides. Je passe sans doute pour un vrai grincheux en disant cela. Mais ça m'inquiète, car d'un autre côté, les gamins sont tellement habitués à ce type de productions. Certains ne connaissent que ça (...) Toujours est-il que sur Star Wars 7, l'équipe revient à des effets-spéciaux plus physiques. Et c'est génial ! Ils sont en train de créer des choses magnifiques sur ce projet où les artistes privilégient les effets en dur. C'est comme si la gravité elle-même nous ramenait à cela".Exit les personnages 100% numériques, comme Jar Jar ou le Yoda des derniers volets ? Le réalisateur ne nomme pas explicitement ces personnages, mais son discours fait bel et bien penser à la dernière trilogie, où ils étaient animés entièrement par ordinateur et plongés au coeur de scènes d'actions "énormes et trop rapides". Star Wars 7 va donc se détacher de ses prédécesseurs, promet Rian, mais jusqu'à quel point ? Avec Andy Serkis embauché sur le blockbuster, il y a tout de même des chances qu'au moins un personnage soit joué en performance capture. La technique a fait ses preuves ces dernières années (très récemment, elle était bluffante dans La Planète des Singes L'affrontement) et comme elle allie jeu d'acteur et numérique, elle pourrait être un bon compromis pour créer des nouveaux personnages extra-terrestres tout en se basant sur le talent des comédiens ?On saura si l'équipe derrière Star Wars 7 a respecté cet engagement en décembre 2015. Patience...Lire aussi :Pourquoi Rian Johnson est le choix idéal pour Star Wars