Dora Tilier
Nicolas Bellet

Le premier festival de cinéma post Covid se tient actuellement à Cabourg.

Hier soir, le jury a rendu son verdict et les Swan d’or ont été décernés par le comité. Trois membres du jury nous expliquent leur choix : le président Benoît MagimelAurélie Dupont (directrice de la danse du ballet de l’Opéra national de Paris) et Doria Tillier.

Le palmarès complet

Prix décernés par le comité (Danielle Gain, Pierre Géraud, Jean-Pierre Lavoignat, Fabrice Leclerc, Suzel Pietri, Michel Rebichon et Pierre Zeni)... 

Swann D’Or :

Meilleure réalisation Nicolas Bedos pour La Belle Époque

Meilleur Film Gloria Mundi de Robert Guédiguian

Prix Gonzague Saint Bris : Seules les bêtes écrit par Dominik Moll et Gilles Marchand, d’après l’œuvre éponyme de Colin Niel

Révélation féminine Luàna Bajrami dans Portrait de la jeune fille en feu de Céline Sciamma

Révélation masculine Benjamin Voisin dans Un vrai bonhomme de Benjamin Parent

Meilleure actrice Chiara Mastroianni dans Chambre 212 de Christophe Honoré

Meilleur acteur Lambert Wilson dans De Gaulle de Gabriel Le Bomin

Meilleur 1er film Tu mérites un amour de Hafsia Herzi

Premiers Rendez-vous :

Actrice : Zahia Dehar dans Une Fille facile de Rebecca Zlotowski

Acteur : Alexandre Wetter dans Miss de Ruben Alves

 

Prix décernés par les deux jurys  (Benoît Magimel, d’Aurélie Dupont , Ahmed Hamidi , Hissam Krimi , Isild Le Besco et Dora Tillier pour les longs et Noémie Lvovsky, Malcolm Conrath , Carmen Kassovitz, Aloïse Sauvage et Steve Tientcheu pour les courts)...

Compétition Longs métrages 

A l’abordage de Guillaume Brac

Mention spéciale pour le film : Balloon de Pema Tseden

 

Compétition courts métrages :

La Grande nuit de Sharon Hakim

Prix du jury : Aline de Simon Guélat

Mention spéciale : Shakira de Noémie Merlant

Interprétation féminine : Catalina Danca dans Shakira et Tamara Saade dans La Grande nuit

Interprétation féminine : Paulin Jaccoud et Schemci Lauth dans Aline