Sony Pictures Releasing France

Pour célébrer son trentenaire, le magazine Empire republie sur son site certaines de ses interviews phares avec les plus grands réalisateurs, dans leur intégralité.

En ce qui concerne David Fincher, Empire a donc déterré un passionnant entretien datant de décembre dernier, dans lequel le réalisateur de Fight Club, Gone Girl ou Zodiac fait un aveu surprenant concernant son rapport à la comédie. On avait pourtant eu confirmation lors de la dernière campagne des Oscars que l'ami de Brad Pitt ne manquait pas d'humour...

Oscars 2020 : David Fincher a aidé Brad Pitt à écrire ses fameux discours

Ainsi, quand le journaliste Mark Williams lui demande : "Comme la plupart de vos films ont un côté comique sombre, avez-vous déjà pensé à faire une comédie à part entière ?", sa réponse est assez claire :

"Non, pas une comédie à part entière. Je pense que lorsque vous faites des films qui ont beaucoup de… dépravation et qui parlent de sujets sérieux vous devez tempérer cela. Je veux dire, Fight Club est une satire et Gone Girl est aussi une satire, donc le côté comique de ces films n'entraîne pas nécessairement  des ah-ah-ahhh. Vous ne balancez pas de vannes. Donc, si c’est ce que vous entendez par une comédie à part entière, non.

J'adorerais lire un script comme celui de Bienvenue, Mister Chance (Being There, réalisé par Hal Ashby en 1979), s'il n'avait pas été fait, et de faire quelque chose comme ça. Mais je suppose que c'est aussi de la satire. Je trouve que toutes ces comédies, avec leurs vannes à la volée, c’est un peu obséquieux..."

A lire aussi sur Première