Canal + films en clair
Disney / Ad Vitam / Metropolitan FilmExport

Le Roi lion, The Mandalorian, Green Book... Première a sélectionné plusieurs films de la chaîne à regarder pendant le confinement.

Alors que les Français sont désormais confinés pour plusieurs semaines, Canal + a décidé de libérer son antenne. Ses programmes cryptés sont maintenant gratuits et en clairs pour tout le monde, sur toutes les box Orange, SFR, Bouygues et Free. Et ce, jusqu’au 15 avril prochain. Les personnes déjà abonnées ont quant à elles accès aux chaînes Cinéma, Séries, Jeunesse et Documentaires. L’occasion de trouver de quoi s’occuper ces prochains jours. Pour vous éclairer dans la sélection de vos programmes, Première a sélectionné plusieurs films à dévorer pendant votre confinement, sur Canal +, Canal + Cinéma, Canal + Décalé et Canal + Family. 

Coronavirus : les chaînes OCS gratuites sur les Box Orange

Parasite (Samedi 21 mars à 23 heures sur Canal +, Samedi 28 mars à 20h55 sur Canal + Décalé)

Il a remporté à lui seul quatre statuettes aux Oscars, dont celle du meilleur film et du meilleur réalisateur. Vous pourrez découvrir ou redécouvrir Parasite, le bijou sud-coréen de Bong Joon-ho, ce samedi à partir de 23 heures. Une comédie noire, qui suit les membres de la famille de Ki-taek, tous au chômage. Ces derniers s’intéressent au mode de vie de la richissime famille Park, jusqu’à ce que, un à un, ils parviennent à se faire employer chez eux. Le début d’un engrenage incontrôlable… Le film avait particulièrement séduit la rédaction de Première, dont la critique est à retrouver par : "Bong s’amuse donc avec les genres, reprenant les codes du home invasion, construisant un simili film de casse (avec recrutement des membres et mise en place d’un plan infaillible) et troussant une farce où les chamailleries de la famille deviennent le ressort de scènes de comédie d'un film qui est au fond aussi drôle qu'inquiétant. Car, malgré l’humour dévastateur du début, Parasite devient vite un film à suspens où la tragédie le dispute à la bouffonnerie : quand le destin s’abat sur cette maison de rêve le film bifurque vers la métaphysique et l’absurde kafkaïen."

Rencontre avec Bong Joon-ho, le réalisateur de Parasite, qui a remporté quatre Oscars

Amanda (Vendredi, à partir de 2h05 du matin sur Canal +, samedi 21 mars à 02h00 du matin sur Canal + Family)

Les couche-tard pourront découvrir Amanda. Le drame bouleversant de Mickaël Hers avec Vincent Lacoste, Ophelia Kolb et la jeune Isaure Multrier raconte l’histoire de David, un jeune homme qui se retrouve en charge de sa petite nièce le jour où sa soeur meurt dans un attentat à Paris. Une oeuvre juste et déchirante : "La réverbération de l’absence, l’été vu comme une saison douloureuse, la marche dans la ville comme un pansement au deuil... Hers retravaille magistralement ses thèmes de prédilection. Ils sont pris en charge par un Vincent Lacoste ému et émouvant comme jamais, qui poursuit son exploration d’un registre plus adulte. Il prête à David sa tonalité candide, cette présence au réel décalée, que le heurt de la mort va briser net." Par ici pour la critique de Première.

 

Mon inconnue (Vendredi 20 mars à 13h50 sur Canal +, samedi 21 mars à 18h25 sur Canal + Cinéma, dimanche 22 mars à 07h55 sur Canal + Cinéma)

L'après-midi commencera en douceur avec Mon inconnue, la comédie romantique d’Hugo Gélin (Demain tout commence), diffusée ce vendredi à partir de 13h45. Le pitch ? Du jour au lendemain, Raphaël (interprété par François Civil) se retrouve plongé dans un monde où il n'a jamais rencontré Olivia (Joséphine Japy), la femme de sa vie. Il devra tout faire pour reconquérir cette dernière, qui est devenue une parfaite inconnue. Une comédie inventive, avec notamment Benjamin Lavernhe et Camille Lellouche, qui avait séduit la rédaction de Première lors de sa sortie en salles en avril dernier.

Amanda – Vincent Lacoste : "Je ne savais pas vraiment comment me comporter avec une enfant"

Royal Corgi (dimanche 22 mars à 8h10 sur Canal +, Mardi 24 mars à 21h00 sur Canal + Family, Vendredi 27 mars à 08h15)

Le passage en clair de Canal + sera aussi l’occasion de découvrir des films d’animation. Ce mercredi à 13 h 35 et dimanche à partir de 8 h 10, le déjanté Royal Corgi de Ben Stassen et Vincent Kesteloot débarque, avec les voix françaises de Guillaume Galienne, Franck Gastambide et Shy’m. Une aventure haut en couleurs, sur les traces de Rex, le chien préféré de Sa Majesté, qui perd son statut de favori et se retrouve perdu dans un chenil au milieu de chiens abandonnés. Sa quête pour retourner à Buckingham et retrouver les faveurs de la Reine l'amènera à affronter de nombreux dangers mais aussi à rencontrer l’amour… Sorti l’an dernier, Première avait rencontré l’acteur et réalisateur Franck Gastambide au festival de l’Alpe d’Huez, qui a prêté sa voix à un Jack Russell terrier. L'interview est !

 

Les Frères Sisters (Vendredi 20 mars à 03h45 sur Canal + Décalé, lundi 23 mars à 00h15 sur Canal +)

Les Frères Sisters, le dernier long de Jacques Audiard, sera diffusé dans la nuit de dimanche à lundi, à partir de 00h15. Il s’agit du premier western du cinéaste  - sacré pour l’occasion meilleur réalisateur lors des César de 2019. Une oeuvre personnelle, portée par un casting cinq étoiles : John C. Reilly, Jake Gyllenhaal et Joaquin Phoenix, pour ne citer qu’eux. L’intrigue suit deux frères, Charlie et Eli Sisters. Ils évoluent dans un monde sauvage et hostile et n'éprouvent aucun état d'âme à tuer, puisqu’il s’agit de leur métier. Charlie, le cadet, est né pour ça. Eli, lui, ne rêve que d'une vie normale. Ils sont engagés par le Commodore pour rechercher et tuer un homme. De l'Oregon à la Californie, une traque implacable commence, un parcours initiatique qui va éprouver ce lien fou qui les unit. La critique du film, coup de coeur de Première, est à retrouvée ici

Avec les salles de cinéma fermées en France, le CNC réfléchit à la diffusion de films directement en VOD

Le Roi lion (mardi 24 mars à 21 heures)

Là encore, un film inédit vient se glisser dans nos recommandations. Le Roi lion, l’adaptation en live-action signée Jon Favreau du Disney de 1994 débarque sur vos écrans mardi 24 mars prochain, à partir de 21 heures. Une adaptation très proche de l’original, qui résulte d’une prouesse technique remarquable. La critique de Première en témoigne : "Aucun animal n’est réel. Simba, Sfar, Mufasa et Nala sont créés en images de synthèse. Et l’excellence des effets spéciaux (qu’on doit à MPC, la compagnie qui a permis au Livre de la jungle réalisé par le même Jon Favreau de décrocher l’Oscar des effets visuels) est admirable. On est éblouis par la manière dont il parvient à doter les animaux d’émotion. La scène d’ouverture où le couple royal vient présenter son rejeton à l’ensemble des animaux procure des frissons. Disney a créé un nouvel hybride qui pousse l’animation encore plus loin en l’enrichissant d’images documentaires. La prouesse technique mérite d’être saluée."

Coronavirus : un premier cinéma réouvre en Chine

L’homme fidèle (jeudi 19 mars à 19h35 sur Canal + Cinéma)

En 2018, Louis Garrel signe son deuxième long-métrage : L’Homme fidèle. Une comédie romantique d’1h10, dans laquelle il partage la vedette avec Laetitia Casta et Lily-Rose Depp. L’histoire d’Abel (Louis Garrel) et de la belle Marianne (Laetitia Casta), d’anciens amants qui se retrouvent dix ans après leur séparation. Sauf que depuis tout ce temps, les choses ont bien changé. Marianne, devenue veuve, élève un petit-garçon. Ève (Lily-Rose Depp), la soeur du défunt, est folle amoureuse d’Abel. Un triangle amoureux réussit, qu’avait particulièrement apprécié la rédaction, dont la critique est à retrouver ici

 

Green Book : Sur les routes du sud (Jeudi 19 mars à 20H50 sur Canal + Family, vendredi  20 mars à 17h05 sur Canal + Cinéma)

Il a remporté l’Oscar du meilleur film en 2019. Green Book : Sur les routes du sud passe ce jeudi soir sur Canal + Family puis vendredi sur Canal + Cinéma. L’histoire vraie d’une amitié improbable entre un pianiste noir de renommée mondiale (Mahershala Ali) et un videur italo-américain du Bronx (Viggo Mortensen) en pleine ségrégation aux États-Unis. Durant leur périple de Manhattan jusqu’au Sud profond pour une tournée de concerts, ils s’appuient sur le Green Book pour dénicher les établissements accueillant les personnes de couleur, où l’on ne refusera pas de servir Shirley et où il ne sera ni humilié ni maltraité. "On reconnaît ici la touche Farrelly et sa capacité à faire des situations du quotidien des scènes burlesques. Et puis, il y a l’autre versant du film, plus émouvant, celui où l’on découvre les aberrations d’une Amérique qui humilie les Noirs. La force de Green Book est de montrer que le racisme ne vient pas forcément des suprémacistes blancs enrôlés au Ku Klux Klan, mais d’hommes de bonne volonté éduqués sur des mauvais principes. En cela, il est un message d’espoir."

Oscars 2019 : Comment Green Book a battu Roma

Deux fils (Vendredi 20 mars à 19h25 sur Canal + Cinéma, dimanche 22 mars à 11h30 sur Canal + Cinéma)

La soirée se poursuit avec Deux fils, la toute première réalisation du comédien Félix Moati. Une comédie touchante portée par le trio Benoît Poelvoorde, Vincent Lacoste et le jeune Mathieu Capella dans la peau des membres d’une même famille qui s’effondre. Joseph, le père, quitte son cabinet de médecin pour devenir un écrivain raté, Joachim, le fils aîné, ressasse sans arrêt sa dernière rupture amoureuse et Ivan, le petit dernier, regarde ses deux modèles perdre pieds impuissants. Au moment de sa sortie en février 2019, Première avait rencontré Félix Moati pour une interview, à retrouver ici.

 

Vice (Samedi 21 mars à 10h10 sur Canal + Cinéma, Jeudi 26 mars à 09h35 sur Canal +)

Vice d’Adam McKay a été nommé 8 fois aux Oscars. Emmené par un Christian Bale méconnaissable, le biopic raconte l’histoire de Dick Cheney, Vice-président de George W. Bush entre 2001 et 2009. Ancien loser devenu l'homme le plus puissant du pays, il a largement contribué à imposer un nouvel ordre mondial dont on sent encore les conséquences aujourd’hui… La performance de Christian Bale y est époustouflante. "Devant cette comédie du pouvoir, le spectateur rit jaune, puisque ce qui peut apparaître bouffon, absurde, voire dérisoire, ne l’est bien sûr pas, tout au plus une extrapolation volontairement grossière du réel. Cet esprit démoniaque a en effet infusé la vie politique américaine pendant les deux mandats Bush, où plus c’était gros, plus ça passait. Le parallèle avec la situation actuelle de l’ère Trump, autre président marionnette considéré comme un benêt jusque chez ses proches collaborateurs, est bien sûr évident." La critique est .

 

La Lutte des classes (Samedi 21 mars à 08h18 sur Canal +, lundi 23 mars à 19h05 sur Canal + Cinéma, Mardi 24 mars à 15h55 sur Canal +)

Si son titre laisse présager le contraire, La Lutte des classes n’a rien à voir avec un drame de Stéphane Brizé ou de Ken Loach. Il s’agit là d’une comédie, portée par Leïla Bekhti et Edouard Baer dans la peau de parents bobo, partagés entre convictions sociales et considérations parentales le jour où leur fils veut quitter l’école publique pour un établissement privé. Une fable sociale, pleine de trouvailles et de rebondissements, que vous recommande la rédaction. 

La lutte des classes : L’école publique sur le gril [Critique]

Dumbo (Vendredi 20 mars à 22h45 sur Canal + Family, dimanche 22 mars à 09h40 sur Canal + Family, mercredi 25 mars à 01h00 sur Canal +)

L’éléphant le plus célèbre du monde débarque dans votre salon. La version live-action de Dumbo de Tim Burton sera diffusée en deuxième partie de soirée ce vendredi. Une revisite du classique de Disney de 1941, tout en magie et haut en couleurs, avec Colin Farrell et Eva Green dans les rôles-titres. Un film pour petits et grands, qui avait séduit Première au moment de sa sortie, il y a tout juste un an. "L’animation, sa fluidité et sa justesse sont aussi palpables dans les scènes de vol que dans les expressions de Dumbo -dont l’animalité est par ailleurs préservée. Un humble tour de force technique qui montre que Burton a retenu les leçons de son Alice… plastiquement hypertrophié."

 

Captain Marvel (Samedi 21 mars à 16h15 sur Canal + Family, mercredi 25 mars à 10h50 sur Canal +)

Captain Marvel raconte l’histoire de Carol Danvers, une femme ordinaire qui va devenir l’une des super-héroïnes les plus puissantes de l’univers lorsque la Terre se révèle l’enjeu d’une guerre galactique entre deux races extraterrestres. Pour incarner cette femme surpuissante, les studios Marvel se sont tournés vers la très talentueuse Brie Larson (Oscar de la meilleure actrice en 2016 pour son rôle dans Room). Deux jours avant la sortie du film, Première a échangé avec l’actrice au sujet de son personnage, résolument féministe. L’interview est à découvrir ici.

 

Avengers : Endgame (Dimanche 22 mars à 18 heures sur Canal + Family, mercredi 25 mars à 12h50 sur Canal +)

On continue avec les super-héros. Avengers : Endgame, le plus gros succès mondial au box-office (2,790 milliards de dollars de recettes), débarque ce dimanche avec un casting cinq-étoiles : Scarlett Johansson, Robert Downey Jr., Brie Larson, Chris Evans. Le scénario ? "Thanos ayant anéanti la moitié de l’univers, les Avengers restants resserrent les rangs dans ce vingt-deuxième film des Studios Marvel, grande conclusion d’un des chapitres de l’Univers Cinématographique Marvel." La critique (sans spoiler) de l’utile volet de la saga est à lire ici

Coronavirus : les chaînes OCS gratuites sur les Box Orange

Spider-Man 2 (Lundi 23 mars à 22h50 sur Canal + Family, mercredi 25 mars à 15h10 sur Canal + Family)

Juste après la diffusion de Spider-Man 2 à 20h50, le premier volet de la trilogie de Sam Raimi sortie en 2002 s’invite dans votre poste. Avant que Tom Holland et Andrew Garfield n’enfile la tenue de l’homme araignée, c’est Tobey McGuire qui avait la lourde tâche de prêter ses traits au tisseur le plus célèbre de l’univers des comics. Une toute première adaptation inoubliable, avec Kirsten Dunst dans le rôle de la douce Mary-Jane Watson et Willem Dafoe dans la peau du Bouffon Vert. Renversant.

 

The Mandalorian (Mardi 24 mars à 20h20 sur Canal +, et à 21h20 sur C8)

Les fans de Star Wars n’ont qu’à bien se tenir. Le premier épisode inédit de The Mandalorian, la série événement de l’univers Star Wars, débarque ce mardi 24 mars à 20h20 sur Canal + et Canal + Family (en même temps que la plateforme Disney Plus en France). L’occasion de découvrir les aventures de ce mercenaire mandalorien (incarné par Pedro Pascal), qui évolue au-delà des territoires contrôlés par la Nouvelle République. La série de Jon Favreau vous permettra aussi de faire la connaissance de Baby Yoda, la nouvelle star des réseaux sociaux.