Aya et la sorcière
Ghibli

Le film d'animation en 3D a reçu le label Cannes 2020 avant d'être dévoilé en avant-première lors du dernier Festival Lumière.

Le nouveau film du studio Ghibli, Aya et la sorcière (Earwig and the Witch), aurait dû être présenté au Festival de Cannes 2020. Malheureusement, la crise de la COVID est passée par là. Il a en revanche pu être dévoilé en avant-première lors du dernier festival Lumière à Lyon. Le film raconte les aventures d’une orpheline anglaise adoptée par Bella Yaga, une sorcière cruelle, qui l'emmène vivre dans une maison hantée...

C’est une adaptation du roman éponyme de Diana Wynne Jones, une auteure déjà adaptée par le studio d’animation, il y a quelques années. Le Château ambulant de Hayao Miyazaki est en effet tiré de son roman Le Château de Hurle. Réalisé par Gorō Miyazaki, dont c’est le troisième métrage, après Les Contes de Terremer et La Colline aux coquelicots, cette création totalement en images de synthèse est très loin des cadres esthétiques de son père, Hayao, qui ont fait la réputation du studio Ghibli. La preuve en vidéo :

Cette bande-annonce qui vient de tomber en déroutera certainement plus d'un. Car même si les ingrédients classiques du studio sont bien présents (petite fille espiègle, petit bête poilue toute mignonne, aventures et humour…), le rendu intégralement 3D (une première pour un film Ghibli) ne semble, lui, pas très compatible avec la poésie à laquelle le studio nous avait habitué.

Pour le moment, Aya et la sorcière n'a pas de date de sortie française, même s'il est attendu pour le 30 décembre 2020 sur la chaîne de télévision NHK, au Japon.

Le studio Ghibli dévoile les premières images d’Aya et la Sorcière