DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR

Les films qui diabolisent Internet

Traque sur Internet (Irwin Winkler, 1995)

Tout est dans le titre de ce film sorti seulement deux ans après l'apparition du premier navigateur web. <em>Sandra Bullock</em> interprète une analyste « traquée » par un réseau de terroristes qui sévit sur « Internet ». Ils lui volent son identité et elle doit prouver à la police qui elle est. Problème : elle n'a d'amis que sur la toile. Vous l'aurez deviné, à la fin, elle arrête les chatrooms et reconnecte avec sa maman. Ouf, le spectateur comprend qu'il doit avoir de VRAIS amis et ne pas perdre son temps sur les chats.- Voir les photos, vidéos et le casting de <em>Traque sur Internet</em>- Lire aussi : Séguéla, Finkielkraut, Duhamel.. les personnalités contre Internet

Kaïro (Kiyoshi Kurosawa, 2001)

Dans ce film à l'ambiance terriblement angoissante, des fantômes envahissent le monde des vivants via Internet et poussent leurs victimes à se suicider. Plus qu'un film d'horreur, Kaïro est une réflexion sur la solitude d'une société nipponne pour laquelle communication=technologie, les vilains envahisseurs du net symbolisant la menace de l'enfermement. Kaïro a été sélectionné dans la catégorie Un Certain Regard à Cannes en 2001 et a même eu le droit à son remake US, Pulse (<em>Jim Sonzero</em>). - Voir les photos, vidéos et le casting de Kaïro- Lire aussi : Séguéla, Finkielkraut, Duhamel.. les personnalités contre Internet 

Demonlover (Olivier Assayas, 2002)

Sélectionné en compétition officielle à Cannes en 2002, <em>Demonlover</em> tisse son scénario autour d'un site qui fait de la torture sur commande, comme pour souligner l'horreur qui peut naître d'Internet. <em>Olivier Assayas</em> signe ici un thriller contemporain peu rassurant sur le pouvoir de fascination des images, pouvoir qui irait jusqu'à rendre indécelable la frontière entre réalité et virtualité.- Voir les photos, vidéos et le casting de <em>Demonlover</em>- Lire aussi : Séguéla, Finkielkraut, Duhamel.. les personnalités contre Internet 

Terreurpointcom (William Malone, 2003)

Dans Terreurpointcom, un site internet provoque la mort des gens qui le visitent. Internet est ici carrément personnifié et assimilé à un meurtrier, comme la K7 a pu l'être dans Ring. L'amalgame n'est que trop tentant pour le spectateur : le net est bel et bien synonyme d'horreur.- Voir les photos, vidéos et le casting de Terreurpointcom- Lire aussi : Séguéla, Finkielkraut, Duhamel.. les personnalités contre Internet 

Hard Candy (David Slade, 2006)

Avant de mettre en scène les insipides aventures du 3e tome de <em>Twilight</em>, <em>David Slade</em> réalisait le traumatisant <em>Hard Candy</em> : une gamine de 14 ans piège (violemment !) un pédophile rencontré sur Internet. Assez trash, le film est plus efficace que n'importe quel spot télé contre les cyber-pédophiles.- Voir les photos, vidéos et le casting de <em>Hard Candy</em>- Lire aussi : Séguéla, Finkielkraut, Duhamel.. les personnalités contre Internet 

Intraçable (Gregory Hoblit, 2008)

« Plus vous les regardez, plus vite ils vont mourir » dit le slogan d'<em>Intraçable</em>, une pseudo critique sociétale d'Internet et de la cybercriminalité, dans laquelle un serial killer met en ligne des vidéos de ses victimes et tue celle qui a reçu le plus de clics. Pour finalement demander au spectateur s'il ne ferait pas la même chose que les millions de bourreaux 2.0 du film. Message : les internautes sont tous des psychopathes en puissance. - Voir les photos, vidéos et le casting d'<em>Intraçable</em>- Lire aussi : Séguéla, Finkielkraut, Duhamel.. les personnalités contre Internet 

In the air (Jason Reitman, 2009)

Le scénario d'<em>In the Air</em> repose sur un drame moderne : la possibilité pour une entreprise de disposer de ses employés via un ordinateur connecté à Internet. Malheureusement, derrière sa juste critique sociale, le film construit un discours passéiste un peu creux et cherche tout simplement à faire regretter le bon vieux temps par son antagonisme trop appuyé entre « vraies » valeurs et technologie (rupture par sms, démission par mail etc.). - Voir les photos, vidéos et le casting d'<em>In the Air</em>- Lire aussi : Séguéla, Finkielkraut, Duhamel.. les personnalités contre Internet 

Middle Men (George Gallo, 2010)

Il fallait bien qu'un long-métrage s'intéresse aux sites pornos sur Internet. C'est chose faite avec la comédie <em>Middle Men</em> (sortie cet été aux Etats-Unis) qui dépeint Internet comme une spirale folle, mais drôlement cool. Mais si dans Middle Men les sites web ne sont pas des serials killers, le film rappelle que, selon la morale puritaine made in USA, Internet est quand même le lieu de tous les vices (argent et sexe en tête de file).- Voir les photos, les vidéos et le casting de <em>Middle Men</em>- Lire aussi : Séguéla, Finkielkraut, Duhamel.. les personnalités contre Internet 

Kick-Ass (Matthew Vaughn, 2010)

La bombe de <em>Matthew Vaughn</em> est un des rares films à ne pas faire d'Internet un ennemi dangereux. Geek absolu, le super-héro <em>Kick-Ass</em> devient célèbre via Myspace et des vidéos sur Youtube. La vraie vie quoi. Pour autant, le film n'oublie pas de faire subtilement allusion au voyeurisme 2.0 et aux stars pré-fabriquées. On se rappelle tous de cette scène où Kick-Ass est filmé, mais pas aidé, par plusieurs internautes qui vont ensuite faire de lui le nouveau héros de l'Amérique en moins de trois minutes. Comme pour Justin Beiber (effrayant !).- Voir les photos, vidéos et le casting de <em>Kick-Ass</em>- Lire aussi : Séguéla, Finkielkraut, Duhamel.. les personnalités contre Internet 

L'Autre Monde (Gilles Marchand, 2010)

Présenté au dernier festival de Cannes, <em>L'Autre monde</em> traite des jeux en réseau, des avatars, du monde virtuel et... de leurs dangers. Loin de montrer Internet comme un utile maillon de vie sociale (à la manière du film japonais All about Lily Chou-Chou), <em>Gilles Marchand</em> s'empare de la question pour concocter un thriller dans lequel la toile est un lieu sombre, voire morbide, dans lequel peuvent se perdre les âmes en peine, et à l'exact opposé d'une réalité lumineuse.- Voir les photos, vidéos et le casting de <em>L'Autre monde</em>- Lire aussi : Séguéla, Finkielkraut, Duhamel.. les personnalités contre Internet 

Chatroom (Hideo Nakata, 2010)

Encore un film sur les dangers de la manipulation sur Internet. Dans <em>Chatroom</em>, un étudiant perturbé influence ses cyber-amis à travers un forum de discussion qu'il a créé. Et il ne leur veut pas que du bien...Comprendre qu'il ne faut pas faire confiance à ses amis invisibles.- Voir les photos, vidéos et le casting de <em>Chatroom</em>- Lire aussi : la critique de Chatroom- Lire aussi : Séguéla, Finkielkraut, Duhamel.. les personnalités contre Internet

The Social Network (David Fincher, 2010)

Une bande-annonce aux allures de film d'horreur, un climat inquiétant et un personnage principal qui perd la boule : le film de <em>David Fincher</em> sur les créateurs de Facebook ne se présente pas comme un résumé flatteur d'une success story à l'américaine, mais comme la montée en puissance inquiétante d'un outil et de l'homme qui l'a créé. Décidément, même en 2010, rares sont ceux qui font du web un endroit chaleureux.- Voir les photos, les vidéos et le casting de <em>The Social Network</em>- Lire aussi : Séguéla, Finkielkraut, Duhamel.. les personnalités contre Internet  Charlotte Vaccaro