Le week-end prochain, les 14 et 15 septembre, Paris vibre d'un événement culturel annuel qui fête cette année ses 30 ans, un bel âge : les Journées Européennes du Patrimoine. L'occasion exceptionnelle de découvrir des monuments et sites historiques, habituellement fermés au public. De plus, cette 30ème édition est aussi marquée par le centième anniversaire de la loi fondatrice sur les monuments nationaux, votée le 31 décembre 1913, posant les bases du système de protection et de rénovation du patrimoine français.A cette occasion, le Musée des Arts Forains, lieu unique de mémoire des arts du spectacle de la Belle Epoque, ouvre sans réservation, en continu de 10h à 18h tout le week-end. Rendez-vous donc aux Pavillons de Bercy, dont les bâtiments, témoins de l'architecture industrielle du début du XXème siècle (avec murs en pierre de meulière et charpentes métalliques eiffeliennes) sont centenaires au même titre que la plupart des pièces et œuvres conservées à l'intérieur. L'atmosphère, précieusement préservée par son directeur et maître d'art Jean-Paul Favand est propice à la féérie, au voyage dans le temps à l'époque des baraques foraines, des tréteaux du Boulevard du Crime et des frous frous du Music Hall. Outre une scénographie ensorcelante et déambulatoire, les nombreuses attractions proposées rendent la visite interactive et ludique tandis que les spectacles présentés, intégrant le multimedia et les nouvelles technologies, font la passerelle entre formes traditionnelles héritées du XIXème siècle et approche contemporaine.Le label Entreprise du Patrimoine Vivant a été décerné au Musée des Arts Forains pour la restauration et la mise en scène des objets du spectacle.