DR

Après Les Minions, le studio Illumination s'offre un nouveau gros carton et fait chuter Pixar de son piédestal, pendant que Viggo Mortensen cartonne discrètement avec Captain Fantastic. (Source : Box-office Mojo)

Il a fallu du gros calibre pour dégommer Dory. Comme des bêtes cartonne comme une bête. 103,1 millions de dollars pour le premier week-end américain du nouveau film d'animation du studio Illumination. C'est à peine moins bien que Les Minions (115,7 millions en juillet 2015). Et surtout Comme des bêtes n'aurait coûté que 75 petits millions, c'est donc un hit instantané. Co-réalisé par Chris Renaud (déjà co-auteur de Moi, moche et méchant), Comme des bêtes (The Secret Life of Pets en VO) bénéficie d'un bon bouche-à-oreilles, d'un sujet immédiatement accessible façon Toy Story (que font vos animaux domestiques quand vous avez le dos tourné?) et de la marque Illumination, le studio ayant envoyé ses Minions faire la promo du film jusque sur ses affiches et dans ses bande-annonces. Comme des bêtes bat ainsi le record du meilleur démarrage pour un film classé PG ("accord parental souhaitable") détenu jusqu'ici par Shrek 4 (2010). La force du studio qui se permet d'affronter Pixar sur son terrain (bon, d'accord, un mois après la sortie du Monde de Dory mais quand même) est indiscutable. Cars 3 sortira le 16 juin 2017, et Moi, moche et méchant 3 suivra le 30 juin 2017. Illumination s'enhardit...

Avec son démarrage tiède de la semaine dernière, Tarzan reste plutôt stable pour son deuxième week-end (20,6 millions de dollars). Mais le film n'a rapporté que 81,4 millions aux Etats-Unis, bien en-dessous de son budget estimé de 180 millions. Tarzan s'annonce comme une déception pour le studio Warner aux Etats-Unis mais on attendra ses résultats en Chine (où il sort le 19 juillet prochain) pour conclure sur la carrière du film.

Frappé directement par la nouveauté Comme des bêtes, Le Monde de Dory se retrouve donc troisième ce week-end, avec 20,3 millions de dollars de mieux. Ce qui lui permet quand même avec un total de 422,5 millions de devenir illico le plus gros succès de l'année 2016 aux Etats-Unis, devant Captain America : Civil War (406,2 millions).

Mike and Dave Need Wedding Dates (Hors contrôle en VF) est la "comédie trash interdite aux moins de 17 ans avec Zac Efron" (c'est un genre en soi depuis Nos pires voisins) de cet été et ça ne marche pas autant que Nos pires voisins : seulement 16,6 millions de dollars au démarrage pour un film qui en aurait coûté 33. Zac et Adam Devine (vu dans les deux Pitch Perfect) y jouent deux frangins fêtards forcés par leurs parents d'amener des rencards à un mariage. Et ils trouvent deux filles (Anna Kendrick et Aubrey Plaza) encore plus folles qu'eux deux. Les critiques sont comme çi comme ça, mais la promo du film n'a sans doute pas assez mis en avant Anna Kendrick devenue aux Etats-Unis une plus grosse star que Zac grâce aux deux Pitch Perfect. Les photos de Zac torse nu étaient aussi très (trop?) semblables à celles de Nos pires voisins 2 sorti le 20 mai dernier et Hors contrôle faisait ainsi un peu répétitif. On attend mieux de Zac aux côté de The Rock dans le film Alerte à Malibu (mai 2017) qui sera interdit aux moins de 17 ans, cuisiné façon 21 Jump Street.

Et sinon, American Nightmare 3 : Elections a beau chuter façon politicien anglais dans les sondages avec 11,7 millions (-63% en deuxième semaine), ça n'en reste pas moins un gros succès puisqu'il a déjà raflé 58,1 millions de dollars. Le tout pour un budget de 10 millions comme il sied à une production Jason Blum.

Outre le cartin de Comme des bêtes, l'autre sujet important de ce week-end était le succès de Captain Fantastic. Ce petit film avec Viggo Mortensen en papa hippie parti en road trip avec ses enfants a rapporté 98 451 dollars dans quatre salles. Soit une moyenne de 24 613 dollars par salle. C'est un succès en puissance pour le distributeur indépendant Bleecker Street dont le film de guerre Eye in the Sky avec Aaron Paul et helen Mirren avait démarré dans les mêmes proportions (plus de 22 000 dollars dans 5 salles) en mars dernier. Reste à transformer l'essai et gérer le passage à une sortie nationale. Ce feel-good movie ensoleillé a reçu de bonnes critiques à Sundance et à Cannes (où le film était à Un certain regard) mais la route est encore longue pour devenir le prochain Little Miss Sunshine et se retrouver aux Oscars.

Box-office américain du 8 au 10 juillet 2016 :
1) Comme des bêtes
2) Tarzan
3) Le Monde de Dory
4) Hors contrôle
5) American Nightmare 3 : Elections