DR

C’est la mode du moment : après Viggo Mortensen, Robert Downey Jr et Jennifer Connelly, c’est au tour d’Alec Baldwin de vouloir se détacher des plateaux de tournage. L’acteur, interviewé par Man’s Journal, n’a pas mâché ses mots : « Jouer, ça ne m’intéresse plus. Les films font partie du passé. Cela fait maintenant trente ans que je fais ça. Je ne suis pas jeune, mais il me reste du temps pour faire autre chose. » Un choc, alors que l’homme vient à peine d’être choisi pour présenter la cérémonie des Oscars aux côtés de Steve Martin. Mais rassurez-vous, ce départ n’est pas fixé pour tout de suite : « ça se fera d’ici deux ans », a précisé la star, soit en 2012, à la fin de son contrat qui le lie à la série 30 Rock, qui cartonne aux Etats-Unis. Malgré ce succès (et beaucoup d’autres, de Beetlejuice aux Infiltrés, en passant par Working Girl ou encore Aviator), l’acteur considère que sa carrière est un « échec total ». Selon lui, « le but, pour un acteur, est de faire un film dans lequel votre jeu conduit l’histoire. Et le résultat doit être un grand succès critique ou public. Mais je n’ai jamais eu ça. » Selon The Hollywood Reporter, l’acteur aurait surtout comme raison principale son goût pour la politique. A l’image d’un Arnold Schwarzenegger qui ne tourne plus depuis qu’il est gouverneur de Californie, Alec Baldwin pourrait se lancer plus sérieusement dans cette voie, ce qui implique un arrêt de sa carrière cinématographique. Mais le site précise que suite à ses nombreux commentaires désobligeants envers des politiciens républicains, il pourrait avoir du fil à retordre en se présentant à des élections. Enfin, ça, ce n’est plus du cinéma… Robert Downey Jr, lassé des tournages ? Jennifer Connelly : en manque de projets ciné, elle veut tout arrêter. Viggo Mortensen fait une pause. Joaquin Phoenix en pré-retraite.