Date de sortie 10 septembre 2015
Avec Jason Lee, Jaime Pressly, Eddie Steeples
Genre Série humoristique

Synopsis

Déjanté au possible, My name is Earl entraîne le téléspectateur dans la rédemption d?un looser dont la vie a pris un mauvais tournant. Loufoque et décalée, cette série peu conventionnelle, baignant dans l?Amérique profonde, s?est imposée comme l?un des gros succès de la NBC. Tout le monde a le droit à une deuxième chance. Même Earl ( Jason Lee ), une crapule de bas étage qui a mené jusqu?à présent une vie misérable rythmée par des escroqueries, bagarres, vols, et autres embrouilles en tout genre. Tout change le jour où il remporte 100 000 dollars à un jeu de grattage, et les perd immédiatement en se faisant renverser par une voiture. Considérant cet accident comme un signe du destin, Earl décide de se racheter des erreurs qu?il a commises au cours de sa vie. Une nouvelle direction confirmée après avoir vu une émission consacrée au karma, au cours de laquelle un animateur de télévision explique que l?on est toujours récompensé de ses bonnes actions. C?est décidé, Earl choisit de partir sur de nouvelles bases. Pour cela, il dresse une liste de toutes les mauvaises actions qu?il a commises pour les réparer, une par une? Un univers singulier Tourné en plein air et flanqué d?un univers anti-conventionnel, My name is Earl s?est frayé une place de choix dans l?univers des séries comiques. En effet, la rédemption de Earl va s?avérer un prétexte pour entraîner un déluge de situations insolites et décalées. Il suffit de jeter un ?il sur la liste des erreurs que souhaite rattraper cette crapule : "J?ai volé une voiture à un unijambiste, j?ai pissé à l?arrière d?une voiture de flic, je me suis moqué de l?accent des étrangers, j?ai volé un portable". Au cours d?un épisode de 20 minutes (souvent bourré de clins d??il à la culture américaine), cet anti-héros, aidé de son idiot de frère Randy ( Ethan Suplee), tente de corriger ses bêtises. Résultat, des situations toutes plus délirantes les unes que les autres et un univers déjanté dans la lignée du mythique film des frères Coen, The Big Lebowski . La bonne surprise de la NBC Les critiques, aussi bien américaines que françaises, ont unanimement salué l?originalité et l?inventivité de cette sitcom de Greg Garcia qui a décroché le People?s Choice Awards 2006 de la meilleure nouvelle série de comédie ainsi que le Television Critics Association Awards 2006 de la meilleure nouvelle série.Véritable plébiscite outre-Atlantique sur le réseau NBC où elle a été lancée lors de la période 2005-2006, la première saison de My name is Earl a été suivie en moyenne par 13 millions de téléspectateurs. Une agréable surprise pour la NBC en manque ces derniers temps de séries "blockbusters". Malgré une petite baisse, la deuxième saison a confirmé un réel engouement avec près de 9 millions de fidèles. En France, My name is Earl a été proposée à partir d?octobre 2006 sur Paris Première.Malheureusement, la série fut annulée en 2010 Avec : Jason Lee ( Earl ), Ethan Suplee ( Randy ), Jaime Pressly ( Joy ), Eddie Steeples (Darnell), Nadine Velazquez (Catalina).