DR

"Je voulais vraiment qu’on aille dans un autre pays"

Si la suite de Ghostbusters ne verra probablement jamais le jour, le réalisateur Paul Feig a tout de même eu le temps d’imaginer des pistes de scénario. Durant le podcast Happy Sad Confused, il a confié vouloir faire bouger ses héroïnes des États-Unis : « Je voulais vraiment qu’on aille dans un autre pays. Parce que durant la promotion, des journalistes de chaque pays arrivaient avec des dessins des fantômes de leurs cultures. Et chaque pays avait des histoires vraiment dingues avec lesquelles ils effraient les enfants (…) J’adorais l’idée que les Ghostbusters aillent en Asie, par exemple ». On aurait effectivement aimé voir ça. 

L’année dernière, il expliquait que le plus "grand regret" de sa vie a été le premier « film ne marche pas mieux. Parce que je l'ai vraiment aimé… Ce n'est pas un film parfait. Aucun de mes films n'est parfait. J'ai aimé ce qu'on en a fait. C'était juste censé divertir les gens ». Et d'ajouter que la discussion plus "politique" autour du long-métrage (beaucoup de fans ont reproché à l'avance le casting 100 % féminin) a empêché certains spectateurs de se rendre dans les salles : "Ça nous a un peu gêné, parce que le film est devenu une cause. Une partie du public a dû se dire : 'Mais qu'est-ce que c'est que ce bordel ? Je ne veux pas de ça. Je veux juste voir un putain de film' ".

Paul Feig : "il n'y a pas de suite de S.O.S. Fantômes au programme"