Annie Cordy est vraiment épatante dans Les Souvenirs [critique]
UGC Distribution

La comédie dramatique de Jean-Paul Rouve sera diffusée dimanche soir sur TF1.

Romain a 23 ans. Il aimerait être écrivain mais, pour l'instant, il est veilleur de nuit dans un hôtel. Son père a 62 ans. Il part à la retraite et fait semblant de s'en foutre. Son colocataire a 24 ans. Il ne pense qu'à une chose : séduire une fille, n'importe laquelle et par tous les moyens. Sa grand-mère a 85 ans. Elle se retrouve en maison de retraite et se demande ce qu'elle fait avec tous ces vieux. Un jour son père débarque en catastrophe. Sa grand-mère a disparu. Elle s'est évadée en quelque sorte. Romain part à sa recherche, quelque part dans ses souvenirs…

Cette adaptation du roman Les souvenirs, de David Foenkinos, par Jean-Paul Rouve avait séduit Première à sa sortie en 2015. Elle sera diffusée ce week-end pour la première fois en clair sur TF1.

Le saviez-vous ? Annie Cordy cartonne aussi au cinéma

Voici notre critique : Cette chronique familiale intergénérationnelle se concentre sur Romain, 23 ans, et sa grand-mère octogénaire lorsque celle-ci s’échappe de la maison de retraite. Malgré une mise en scène classique et une dernière partie plus sirupeuse, on retrouve ici la patte de David Foenkinos (dont le film est assez librement adapté) et le ton décalé de Jean-Paul Rouve dans l’énergie des dialogues. Le charme et la verve des interprètes font le reste. Michel Blanc et Mathieu Spinosi se font voler la vedette par Annie Cordy, vraiment épatante.

Bande-annonce :