Le créateur de Mad Men accusé de harcèlement sexuel

matthew weiner

Une ancienne scénariste de la série attaque aujourd'hui Matthew Weiner.

Présente durant les saisons 2 et 3 de Man Men en 2008 et sacrée personnellement par un Emmy Award dans la foulée, l'auteur Kater Gordon accuse aujourd'hui le créateur de la série AMC, Matthew Weiner, de harcèlement sexuel, alors qu'elle travaillait sur le show. Selon elle, Weiner - avec qui elle a commancé sa carrière, en tant qu'assistante personnelle puis rédactrice adjointe - lui aurait fait une remarque sexuellement déplacée.

Matthew Weiner prépare une série avec Isabelle Huppert, Christina Hendricks, John Slattery...

Selon un article publié le site The Information, Gordon raconte qu'un soir de 2008, où les deux auteurs ont travaillé tard, ensemble, Weiner lui aurait carrément dit qu'elle lui était redevable et qu'en retour, elle devait le laisser la voir nue. Un représentant du créateur de Mad Men assure dans un communiqué "ne pas se souvenir d'avoir fait ce commentaire, qui ne reflète pas le genre de commentaire qu'il dirait à n'importe quel collègue." Mais Gordon, elle, assure avoir été "glacée" sur place par cette remarque, essayant de faire abstraction. Elle n'a rien signalé à l'époque par peur de perdre son emploi. Et bien sûr, ce sont les répercussions de l'affaire Harvey Weinstein qui l'ont incité à parler aujourd'hui. La scénariste avoue aussi s'être sentie "menacée et dévaluée" après ce moment traumatisant, qui aurait cassé sa confiance en elle.

Ainsi, même si elle a remporté un Emmy, Kater Gordon n'a plus jamais travaillé à la télévision depuis Mad Men, dont elle a été écartée à la fin de la saison 3. Elle veut désormais lancer une organisation à but non lucratif, sous le nom Alliance Moderne, conçue pour aider à éduquer les femmes et les sensibiliser sur la manière de faire face au harcèlement sexuel.


PROCHAINEMENT AU CINÉMA

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Actuellement en kiosque

Nos dossiers du moment

Bandes-annonces

Les bourreaux meurent aussi
Chérie, je me sens rajeunir
le bonhomme de neige