Catherine Leprince
Avis: 
Date de naissance: 
16 mars 1956 (âge : 61 ans)
Nationalité: 
Française
Sexe: 
Femme

Biographie: 

Catherine Leprince est une actrice française, née à Paris le 17 mars 1956.

Sa première apparition sur le grand écran remonte à la fin des années soixante-dix, avec le long métrage érotique de David Hamilton, Bilitis (1977), où elle joue aux côtés de Bernard Giraudeau, Mona Kristensen et Mathieu Carrière. Deux ans plus tard, Catherine Leprince décroche un petit rôle dans Le Cavaleur de Philippe de Broca, comédie qui réunit notamment Jean Rochefort, Annie Girardot et Nicole Garcia. La même année, on la retrouve dans le film policier de Jean-Pierre Mocky, Le Piège à cons. En 1982, elle évolue devant la caméra de Robin Davis dans Le Choc, où elle côtoie les grands noms du cinéma français comme Alain Delon, Catherine Deneuve ou encore Philippe Léotard. Le Choc est inspiré du polar La Position du tireur couché, œuvre de Jean-Patrick Manchette. Se contentant jusque-là de rôles peu consistants, Catherine Leprince se voit offrir une première chance de se faire connaître du grand public avec la comédie Vive les femmes !, réalisée par Claude Confortès en 1984. Elle y campe Viviane, la maîtresse de Patrick, joué par Georges Beller. On y retrouve également Roland Giraud, Maurice Risch, Michèle Bernier et Pauline Lafont. Catherine Leprince joue ensuite sous la direction de Jean-Charles Tacchella dans son film Escalier C (1985). Dans cette adaptation du roman à succès d’Elvire Murail, elle interprète le personnage de Florence aux côtés de Jean-Pierre Bacri et Robin Renucci. Elle tourne une seconde fois sous la direction de Claude Confortès dans Paulette, la pauvre petite milliardaire (1986), tirée de la bande dessinée de Georges Pichard et Georges Wolinski. Deux années plus tard, elle rejoint le casting de Baby Blues de Daniel Moosmann, avant de donner la réplique à Michel Galabru et Pascale Petit dans le long-métrage de Michel Nerval, Sans défense, en 1989. En 1992, elle prend part au film Quidam, signé Sophie Deflandre, et y accompagne Sophie Barjac. Ses apparitions au cinéma se font par la suite de plus en plus rares. On la revoit, deux années plus tard, sur le petit écran avec le téléfilm Un Enfant de trop du Suisse Jacob Berger, où elle est face à Jacques Frantz. Sa carrière télévisée, Catherine Leprince l’a débutée dès 1980. Elle joue alors dans la minisérie Kick, Raoul, la moto, les jeunes et les autres de Marc Simenon, avec Frédéric de Pasquale, Mylène Demongeotet Gérard Loussine. En 1986, elle tient le rôle-titre dans Augustine de Villebranche, premier épisode de la Série Rose sur FR3, mis en scène par Alain Schwartzstein. En 1994, elle apparaît dans JAP, juge d'application des peines, série lancée par Jean-Pierre Bouyxou et Didier Philippe-Gérard. Catherine Leprince est ensuite choisie pour présider la dix-neuvième édition du Festival International du Film de Création Super 8 de Metz, qu’organise Claude Kunowitz en novembre 1995. Après une apparition dans la série télévisée Les Monos en 2000, avec Christian Rauth et Daniel Rialet, elle s’éloigne des plateaux de tournage. Depuis lors, Catherine Leprince vit retirée du cinéma et de la télévision dans un petit village du Lot-et-Garonne, où elle s’occupe de ses animaux et se consacre à l’écriture. Elle publie en effet, en 2008, un premier roman intitulé Je porte plainte chez La Cerisaie. Il est suivi, l’année d’après, de Nue dans les orties aux éditions du Bord de Lot.

Dernières news sur Catherine Leprince

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Nos dossiers du moment

Les plus vues