Malaise pour le lancement de la saison 6 de Scandal dans l'Amérique de Donald Trump

scandal-season-6-premiere

Un premier épisode au twist troublant, alors que le nouveau Président américain vient d'entrer en fonction, dans la vraie vie.

Scandal n'a jamais eu peur de choquer. Mais hier soir, la série de Shonda Rhimes est allée un peu plus loin. Le premier épisode de la saison 6 a laissé derrière lui un étrange sentiment de malaise, dans l'Amérique divisée de Donald Trump. Attention gros spoilers !

Le drama a repris directement avec "sa" soirée Présidentielle. Et dans le monde de Scandal, c'est le gouverneur de la Pennsylvanie, Francisco Vargas, qui a remporté la Maison Blanche, devançant Mellie Grant. Oui, dans la fiction de Shonda Rhimes, comme dans la vraie vie, la candidate féminine échoue. Ex-première Dame humiliée par les adultères de son Président de mari, Mellie ne réussira pas à prendre la Maison Blanche, battue par un riche candidat populiste. Ca vous rappelle quelque chose ?

Scandal, saison 6 : "Ce sera une libération pour Fitz de quitter la Maison Blanche"

Effectivement, le parralèle avec Hillary Clinton et Donald Trump est flagrant. Sauf que dans Scandal, les choses vont prendre une tournure bien plus trash : lors de son discours d'investiture, le président-élu Vargas est... assassiné ! Vous sentez le malaise ?

Forcément, lorsqu'on connaît les positions anti-Trump de Shonda Rhimes, ce twist morbide risque d'interpeller outre-Atlantique. Alors tout de suite, le Président de ABC a tenu à désamorcer une potentielle bombe : "Notre histoire, c'est une histoire de fiction avec des personnages fictifs dans un monde fictif", clame Channing Dungey dans TV Line. On aura quand même un peu de mal à croire que toute ressemblance avec des personnages existants est totalement fortuite.

"Notre histoire a peut-être une similitude très étrange avec le duel Trump / Clinton. Mais la comparaison s'arrête là", promet Dungey. "Dans notre série, elle est Républicaine, lui est Démocrate. Vargas est aussi un gouverneur Latino... Donc s'il y a en surface quelques similitudes, quand on regarde de plus près, c'est bien différent en fait."

Ce qui est vrai, c'est que l'épisode en question a été tourné il y a plus de six mois. Soit bien avant que Trump n'ait été élu. Alors Shonda Rhimes peut affirmer sereinement dans EW : "Je n'ai pas le sentiment que ce twist soit sinistre ou étrange. Il n'y a rien sur Frank Vargas ou la candidate républicaine, Mellie Grant, qui ait un rapport direct avec la vraie élection".

La saison 6 de Scandal continuera jeudi prochain, sur ABC. En France, la série est diffusée sur Canal + Séries.


PROCHAINEMENT AU CINÉMA

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Actuellement en kiosque

Nos dossiers du moment

Bandes-annonces

La Ch'tite Famille
La fête est finie
Ghostland

PREMIÈRE ACTUS