Date de sortie 3 octobre 2018
Durée 85 mn
Réalisé par Anja Kofmel
Scénariste(s) Anja Kofmel
Distributeur Urban
Année de production 2018
Pays de production Suisse
Genre Film documentaire
Couleur Couleur

Synopsis

Croatie, janvier 1992. En plein conflit yougoslave, Chris, jeune journaliste suisse, est retrouvé assassiné dans de mystérieuses circonstances. Il était vêtu de l’uniforme d’une milice étrangère. Anja Kofmel était sa cousine. Petite, elle admirait ce jeune homme ténébreux. Devenue adulte, elle décide d’enquêter pour découvrir ce qui s’est passé et comprendre l’implication réelle de Chris dans un conflit manipulé par des intérêts souvent inavoués.

Offres VOD

Pas d'offres actuellement.

Photos

AFFICHE

Chris the Swiss, affiche

Chris the Swiss, affiche

Critiques

  1. Première
    par Perrine Quennesson

    Ne vous laissez pas avoir par l’ouverture sur Jesus He Knows Me. Chris the Swiss n’a rien de dansant. Les images en parallèle en attestent : le sujet de ce documentaire mêlant prises de vue réelles et animation s’avère glaçant. Pour son premier film, la jeune cinéaste Anja Kofmel retrace le parcours de son cousin, un journaliste assassiné à Zagreb en 1992 alors qu’il couvrait la guerre civile en Yougoslavie. Un peu à la façon d’Ari Folman dans Valse avec Bachir, la réalisatrice aborde un conflit aux enjeux complexes par le biais d’une histoire personnelle. Son moteur ? Comprendre ce qui est arrivé à son parent, qui semble ne pas avoir respecté son rôle d’observateur, finissant par choisir un camp dans un conflit aussi hybride que la mise en scène de ce long métrage en forme de travail de deuil.