Nom de naissance Sophia Aram
Genre Femme
Profession(s) Humoriste, Interprète
Avis

Biographie

Sophia Aram est une humoriste française, née le 29 juin 1973, on la connaît pour ses spectacles et ses chroniques sur France Inter.Native de Ris-Orangis, Sophia est la fille de Khadija Aram, pendant un temps adjointe à la mairie de Trappes. Alors qu'elle est au lycée, le théâtre devient un loisir qui plaît de plus en plus à la jeune fille, et elle se forme à l'école de l'improvisation théâtrale avec la compagnie Déclic Théâtre de Trappes. Elle dispute des tournois d'improvisation avec pendant lesquels elle rencontre un certain Jamel Debbouze, puis intègre la Compagnie du Théâtre du Sable. A 17 ans elle joue au Festival d'Avignon dans le off et on la retrouve en 1992 au Mondial d'improvisation au Québec.Pour autant à l'époque elle se rêve encore journaliste Elle suit des études d'anthropologie et décroche une maîtrise d'arabe. En 1998 elle tombe enceinte de son compagnon Benoît Cambillard qu'elle a connu dès ses 16 ans et abandonne les compétitions d'improvisation. Leur garçon se nomme Chaïm, qui signifie « la vie » en hébreu, un choix délibéré de ne pas lui donner un nom chrétien ou musulman. A plus de 25 ans, la carrière d'actrice de Sophia n'a toujours pas décollé et elle décide de rebondir en s'orientant vers l'écriture pour le petit écran. Elle écrit notamment pour Caméra café et on la retrouve sur Comédie mais c'est surtout avec le groupe Endemol qu'elle peut percer : on la retrouve aux côtés d'Arthur sur Les Enfants de la Télé, et intervient sur la matinale de NRJ ainsi que sur Europe 2.One woman show à succèsIl faut attendre 2007 pour qu'elle se produise dans son premier spectacle, seule en scène : Du plomb dans la tête, écrit avec son compagnon Benoît Cambillard. Inspiré par ce qu'elle a connu plus jeune, il repose sur un humour noir à toute épreuve, racontant l'histoire d'une cellule de soutien psychologique suite au suicide d'une institutrice de maternelle. Son one woman show est une réussite et un vrai succès : elle obtient un bon accueil critique mais aussi de nombreux prix (Talent Humour Fnac, le prix du festival Juste pour Rire de Nantes, prix du jury et prix du public au festival de Saint Gervais, prix du jury et des techniciens au festival d'Humour de Vienne). Après une tournée, le spectacle est distribué en dvd par Studio Canal.En 2008 Sophia se voit attribuer une chronique hebdomadaire dans l'émission Le fou du roi animée par Stephane Bern.Son second spectacle Crise de foi est présenté pour la première fois en 2010, il s'agit cette fois d'un one woman show ayant pour thème les trois religions monothéistes, avec toujours l'irrévérence qui caractérise l'humoriste. Cela ne l'empêche pas de poursuivre ses activités en radio : à partir de septembre elle a une chronique tous les lundis matins sur France Inter et en novembre après le départ de Gérald Dahan, Sophia en a une seconde le mercredi.PolémiquesL'humoriste a des convictions et cela lui joue parfois des tours : le 29 mars 2011 le CSA la rappelle à l'ordre via France Inter suite à ses sorties un peu trop appuyées qui dénonçaient le front national. En juin 2012 elle critique Stéphane Guillon (ancien chroniqueur de la radio) suite à une polémique sur un spectateur handicapé que le comique aurait fait déplacer durant le spectacle. Didier Porte, également licencié de France Inter, reproche à la chroniqueuse un conflit d'intérêt puisqu'elle travaille précisément pour l'ancien employeur de Guillon. Le conflit d'intérêt, c'est également ce qui crée à nouveau la polémique le 11 septembre 2012 où l'humoriste dénonce la position ambiguë de Audrey Pulvar récemment nommée à la tête des Inrocks alors qu'elle était encore la compagne d'Arnaud Montebourg, proche de Matthieu Pigasse, le propriétaire du magazine.Du côté de la télévision, Sophia Aram continue d'écrire des lancements pour des émissions pour enfants et rejoint en 2013 le groupe France Télévisions pour animer le pré-access de France 2 à partir du mois de septembre.