Nom de naissance Martin Balsam
Naissance
New York (États-Unis)
Décès
Genre Homme
Profession(s) Interprète
Avis

Biographie

Martin Balsam est un acteur américain de théâtre, de télévision et de cinéma. De son nom complet Martin Henry Balsam, il est né le 4 novembre 1919 dans le quartier du Bronx à New York. Martin Balsam a été membre du célèbre Actors Studio. Il fait ses débuts au cinéma en 1954 dans Sur les quais d’Elia Kazanavec Marlon Brando dans le rôle principal. Mais c’est un autre rôle, celui qu’il tient dans Douze hommes en colère (1957), réalisé par Sidney Lumet, qui le révèle au public. Ce film relate un passionnant procès durant lequel un jury, qu’il préside, doit statuer sur le cas d’un jeune homme accusé du meurtre de son père. Martin Balsam est surtout connu pour avoir interprété le personnage du détective privé Arbogast dans Psychose (1960) d’Alfred Hitchcock, un chef d’œuvre dans le genre du suspense et de l’horreur. Une année plus tard on le voit en compagnie d’Alberto Sordidans le film de guerre de Luigi Comencini, La Grande pagaille (1961). Il enchaîne avec la comédie dramatique Diamants sur canapé (1961), réalisée par Blake Edwardset dont le scénario est adapté du roman Petit déjeuner chez Tiffany de Truman Capote. En 1962, il donne la réplique à Gregory Peck et Robert Mitchum en endossant l’uniforme du chef de la police Mark Dutton dans Les Nerfs à vif (1962). Ce thriller, dirigé par J. Lee Thompson, rapporte l’histoire d’un détenu condamné pour viol et déterminé à se venger de son avocat, qu’il juge responsable de son inculpation. Martin Balsam rejouera, en 1992, un rôle secondaire, dans un remake de ce film réalisé par Martin Scorsese. Il apparaît ensuite dans Sept jours en mai (1964), une fiction sur la guerre froide de John Frankenheimer et avec Burt Lancaster et Kirk Douglas. Grâce à sa prestation dans la comédie Des Clowns par milliers (1965) de Fred Coe, Martin Balsam reçoit l’Oscar du Meilleur Acteur dans un Second rôle. Il rejoint par la suite le légendaire Paul Newmanpour le tournage du western Hombre (1967), signé Martin Ritt. On le retrouve aussi dans l’antiwestern Little Big Man (1970) d’Arthur Penn, qui réunit Dustin Hoffman et Faye Dunaway, puis dans Le Crime de l’Orient Express (1974), adapté du célèbre roman éponyme d’Agatha Christieet réalisé par Sidney Lumet, avec notamment Jacqueline Bisset, Sean Connery et Ingrid Bergman. Martin Balsam est aux côtés de Dustin Hoffman et Robert Redford dans Les Hommes du Président (1976), un film d’Alan J. Pakulareprenant le scandale du Watergate. Il est dirigé par Michael Winner dans le film d’horreur La Sentinelle des maudits (1977), puis par Richard Lester dans Cuba (1979), emmené par Sean Connery et Brooke Adams. Dans Delta Force (1986), du réalisateur israélien Menahem Golan, Martin Balsam, Chuck Norris et Lee Marvin (dont cela sera le dernier film) font tout pour libérer les otages d’un avion détourné par des terroristes. Ses derniers films sont Le Silence des jambons (1994), une haletante affaire d’un tueur en séries réalisée par Ezio Greggio, Soldato Ignoto (1995) de Marcello Aliprandi et Legend of the Spirit Dog (1997) de Martin Goldman et Michael Spence. Martin Balsam a également travaillé pour la télévision. On a pu le voir dans quelques épisodes de séries telles qu’Alfred Hitchcock présente, Arabesque et Hôtel. Martin Balsam se marie avec Pearl Sommer en 1952, puis divorce deux années plus tard. En 1959, il épouse Joyce Van Patten, et une fille, Talia Balsam, naîtra de leur union avant qu’ils ne se séparent en 1962. L’année suivante, il se remarie une dernière fois avec Irene Miller qui lui donnera deux enfants. Ils resteront ensemble jusqu’à sa mort, le 13 février 1996 à Rome.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 Al Capone Acteur Mc Keeley
1991 Les Nerfs à vif Acteur le juge
1990 Deux yeux malefiques Acteur monsieur Pee
1985 Delta Force Acteur Ben Kaplan
1985 Le Justicier De New York Acteur Bennett

Stars associées