Nom de naissance Juliet Berto
Naissance
Grenoble
Décès
Genre Femme
Profession(s) Interprète
Avis

Biographie

Elle débute sa carrière sur les planches, puis elle opte pour le cinéma. À moins de vingt ans, elle côtoie déjà Joseph Gehrard, Marina Vlady, Anny Duperey dans le film 2 ou 3 choses que je sais d’elle (1966), réalisé par Jean-Luc Godard et qui raconte l’histoire d’une mère de famille qui se prostitue. Juliet Berto enchaîne par la suite avec plusieurs films du même réalisateur franco-suisse, notamment La Chinoise (1967), film politique dans lequel un groupe d’étudiants français veut imposer par tous les moyens les idées du leader communiste Mao Zedong. La Chinoise obtiendra d’ailleurs, la même année, le Prix Spécial du Jury à Venise.Quelque temps après, on la revoit dans Week-End, où elle campe une bourgeoise révolutionnaire aux côtés de Jean Yanne et Mireille Darc. Cette comédie satirique suit la fin de semaine mouvementée que passe un couple en voiture. Une année plus tard, elle figure dans la distribution de la comédie Le Gai Savoir, tournée durant les événements de 1968 et coproduite par l’ORTF, mais refusée par la suite à la télévision et censurée au cinéma. Toujours avec Godard, elle participe au tournage, pour la chaîne de télévision allemande Télé Pool, de Vladimir et Rosa (1970), récit inspiré de celui des Huit de Chicago, relatif au mouvement antiguerre du Vietnam en 1968 et 1969.Le réalisateur français Jacques Rivette la dirige, entre autres, dans Out 1 : Noli me tangere et Out 1 : Spectre, inspirés du roman L’Histoire des Treize d’Honoré de Balzac.En 1973, Juliet Berto est Céline dans la comédie fantastique Céline et Julie vont en bateau, où elle donne la réplique à Dominique Labourier, qui interprète la magicienne Julie.En 1971, sous la direction de Michel Mitrani, elle partage l’affiche de La Cavale avec Jean-Claude Bouillon. Les deux acteurs y forment un couple incarcéré pour vol et qui projette une évasion. Elle signe là l’une de ses meilleures prestations.On retrouve Juliet Berto une année plus tard avec Jean-Pierre Marielle, Jacques Martin et Francesca Romana Coluzzi, sur une musique de Serge Gainsbourg, dans la comédie de Claude Berri, Sex Shop (1972).Elle continue de travailler avec des grands noms du cinéma français. Elle accompagne en effet Jeanne Moreau et Alain Delon dans Monsieur Klein (1976), drame se déroulant durant l’occupation allemande et réalisé par Joseph Losey. Elle joue aussi dans L’Argent des autres (1977), grande production qui relate un scandale financier et qui comprend une brochette d’acteurs célèbres : Jean-Louis Trintignant, Claude Brasseur, Michel Serrault et Catherine Deneuve.En tant que réalisatrice, Juliet Berto se distingue surtout par son film Neige (1980), dont elle partage la mise en scène avec Jean-Henri Roger. Elle y apparaît même aux côtés de Jean-François Stévenin. Ce film reçoit d’ailleurs le Prix du Jeune Cinéma au Festival de Cannes en 1981. L’année qui suit, elle collabore avec le même réalisateur sur la comédie dramatique Cap Canaille, où elle fait aussi partie du casting avec Richard Borhinger, Jean-Claude Brialy et Bernadette Lafont.Juliet Berto s’éteint le 10 janvier 1990 à Paris, à l’âge de quarante-trois ans.Le chanteur Ives Simon lui rend hommage en 1973, en lui dédiant sa chanson Au pays des merveilles de Juliet.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
1986 Un Amour A Paris Acteur Mona
1985 Havre Réalisateur, Scénariste -
1984 La vie de famille Acteur Mara
1983 Le Cimetiere Des Voitures Acteur Dila
1982 Cap Canaille Acteur, Réalisateur, Scénariste Paula Baretto

Stars associées