Nom de naissance Henri Verneuil
Naissance
Rodosto, Empire ottoman
Décès
Nationalité Français
Genre Homme
Profession(s) Réalisateur, Scénariste, Réalisateur/Metteur en Scène
Avis

Biographie

Né le 15 octobre 1920 en Turquie et décédé le 11 janvier 2002 à l'âge de 81 ans, Achod Malakian, alias Henri Verneuil, est l'un des principaux cinéastes français des années 50 à 80 grâce à des succès tels que La vache et le prisonnier, Le clan des Siciliens et Peur sur la ville.Installé très tôt en France, il suit les cours des Arts décoratifs, puis se consacre au journalisme et à la radio, avant de débuter au cinéma à la fin des années 40 comme assistant et réalisateur de courts métrages. Fernandel lui donne sa première chance en lui confiant la réalisation de La Table aux crevés (1951) et du Fruit défendu (1952) où le comédien affirme ses ambitions dramatiques.De Fernandel à GabinAprès le plaisant Brelan d'as (1952), où Michel Simon trouve l'occasion d'interpréter Maigret, Verneuil remet son savoir-faire au service de Fernandel dont il réalise six autres films et connaît un triomphe avec La Vache et le Prisonnier (1959). Cinéaste attitré de Fernandel, Verneuil va l'être aussi, durant trois ans, de Françoise Arnoul, alors au faîte de sa gloire et dont il met en scène cinq films, en particulier Des gens sans importance (1956), solide mélodrame populiste qui lui donne l'occasion de diriger, pour la première fois, Jean Gabin. Il retrouvera ce dernier dans quatre autres films : le Président (1956), Un singe en hiver (1962), formidable confrontation entre le vieux lion et Belmondo, Mélodie en sous-sol (1963) et le Clan des Siciliens (1969) où c'est Alain Delon qui lui donne la réplique.Avec BébelVerneuil est devenu le cinéaste des succès publics, des réalisations solides, efficaces ; celui surtout qui sait s'effacer devant des vedettes éprouvées pour qui les films sont taillés sur mesure. Il en est ainsi, également, pour Jean-Paul Belmondo que Verneuil dirige dans quelques-uns de ses plus grands succès : Cent Mille Dollars au soleil (1964), Week-end à Zuydcoote (1964), le Casse (1971), Peur sur la ville (1974), le Corps de mon ennemi (1976), Les morfalous (1984).Réputé pour être « le plus américain des cinéastes français », Verneuil a confirmé ses ambitions internationales en dirigeant en Yougoslavie et au Mexique deux importantes productions avec Anthony Quinn : la Vingt-Cinquième Heure (1966) et la Bataille de San Sebastian (1968), puis en réalisant un film d'espionnage, le Serpent (1973), avec Henry Fonda, Yul Brynner, Dirk Bogarde et Philippe Noiret.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 L'ennemi public n°1 Réalisateur -
2015 Carnaval Réalisateur -
2015 Les Amants Du Tage Réalisateur -
2015 Le Mouton A Cinq Pattes Réalisateur -
1991 588, Rue Paradis Réalisateur, Scénariste -

Dernières News

Cinq choses à savoir sur Mille milliards de dollars

Mille milliards de dollars est au programme ce soir de « Place au cinéma » sur France 5, présenté par Dominique Besnehard.

Cent mille dollars au soleil : des répliques cultes, un casting étoilé

Ce lundi 9 octobre, France 5 diffuse le culte Cent mille dollars au soleil de Henri Verneuil.

Stars associées