Nom de naissance Gene Kelly
Naissance
Pittsburgh, Pennsylvanie États-Unis
Décès
Nationalité Américain
Genre Homme
Profession(s) Acteur, Interprète, Réalisateur/Metteur en Scène
Avis

Biographie

De son vrai nom Eugene Curran Kelly, Gene Kelly est né le 23 août 1912 à Pittsburgh en Pennsylvanie. Il est issu d'une famille modeste ; troisième d'une famille de cinq enfants, son père James est vendeur de phonographes et sa mère Harriet Curran est passionnée de danse.Âgé seulement de huit ans, Gene Kelly se produit avec ses frères dans des spectacles de danse. Dans sa jeunesse, il pratique plusieurs sports et rêve d’intégrer l'équipe de base-ball de Pittsburgh. Sa pratique assidue du hockey sur glace, de la gymnastique, du football américain et de la natation l'aident à atteindre un certain niveau physique et une facilité technique indéniable pour la danse.Avec son frère, Fred, il présente des spectacles sous le nom de The Kelly Brothers avant de créer le Studio de Danse Gene Kelly en 1932. Il s'agit d'une entreprise gérée par la famille où sa mère est manager et son père comptable. Quant à sa soeur, Louise, son frère Fred et lui, ils y enseignent. Gene Kelly se charge également de chorégraphier des spectacles aussi bien pour le théâtre que pour l'Université de Pittsburgh, où il obtient son diplôme d'économie en 1933.Mais la famille n'échappe pas à la Grande Dépression. Kelly multiplie alors les petits boulots avant de tenter sa chance à Broadway en 1938 et de quitter l'affaire familiale. Dès son arrivée, il réussit à décrocher un petit rôle dans la comédie musicale Leave It to Me. L'année suivante, il va prendre part à One for the Money, dans un rôle plus important.Il joue ensuite dans The Time Of Your Life en 1939, de William Saroyanpour, qui connaît un énorme succès auprès du public et de la critique. Mais c'est en 1940 que Gene Kelly se fait véritablement remarquer dans Pal Joey, où il interprète le premier rôle, celui d’un propriétaire de night-club. Le succès de la pièce est tel que près de 270 représentations sont données. Le jeune homme va profiter d’une pause dans les représentations pour chorégraphier Best Foot Forward en 1941 de George Abbott, avant de reprendre la tournée.Suite à cette pièce, il va signer un contrat avec le producteur David Selznick qui va lui ouvrir les portes d’Hollywood. Gene Kelly se marie en septembre 1941 avec Betsy Blair, la danseuse dont il a mis en oeuvre les chorégraphies dans Diamond Horseshoe.Mais Selznik n'ayant pas de films à lui faire tourner, la MGM rachète son contrat pour lui faire jouer son premier film au cinéma, Pour moi et ma mie de Busby Berkeley avec Judy Garland en 1942. Grâce au succès du film, il commence à acquérir une certaine notoriété. Mais, faute de mieux, le studio ne lui propose que des rôles dans des comédies musicales mineures.En 1944, avec l’accord préalable de la MGM, l'acteur travaille avec la Columbia et tourne La Reine de Broadway avec Rita Hayworth, tout en créant lui-même les chorégraphies des différents passages de danse. Ce film qui coïncide avec le début des années de gloire de la danse au cinéma est un véritable succès. Gene Kelly enchaîne alors avec Escale à Hollywood en1945 de George Sidney avec Frank Sinatra, où il fait montre de ses talents de danseur et de chorégraphe. Le film est un grand succès et Kelly sut faire preuve d'innovation dans les chorégraphies qu'il mit en place, notamment en dansant avec Jerry la souris en dessin animé. Initialement cette scène qui fit sa renommée avait été refusée par le studio. Sa prestation vaut au comédien d'être nommé pour l'Oscar du meilleur acteurMais il n'hésite pas à s’engager et à suspendre sa carrière alors à son faîte pour intégrer la division aéronavale de Photographie de la Navy jusqu'en mai 1946 et ainsi participer à l'effort de guerre. À son retour, il participe au tournage de Ziegfeld Follies avec Fred Astair de Vincente Minnelli et multiplie les rôles dans les comédies musicales, dont les très remarquées Living in a Big Way, Le Pirate ou encore Match d'amour en 1949. Il fait ses premiers pas dans la réalisation aux côtés de Stanley Donen avec Un jour à New York, où il fait tourner Franck Sinatra en 1949. Le film va connaître un grand succès. Deux ans plus tard, il se glisse dans la peau de Jerry Mulligan dans Un américain à Paris de Vincente Minnelli. Le film est distingué aux Oscars dans plusieurs catégories, notamment celle du Meilleur Film et Gene kelly reçoit un Oscar d’Honneur en reconnaissance de sa carrière d'acteur, de réalisateur, de danseur et de sa contribution exceptionnelle à l'art de la chorégraphie cinématographique.Un an plus tard, en 1952, il collabore avec son ami Stanley à la réalisation d’un film qui va marquer les esprits, Chantons sous la pluie , dans lequel il s’attribue le premier rôle.En 1956, il est invité à chanter lors du prestigieux mariage du prince Rainier III de Monaco avec Grace Kelly. Succède à cette période de gloire, une période plus difficile pour lui aussi bien sur le plan personnel que professionnel. Il s'installe en Europe durant plus d'un an pour raisons fiscales et s'essaye à des prestations plus dramatiques qui n'ont pas le succès escompté : L'Ile au danger en 1954 et Au fond de mon coeur en 1955.Il quitte aussi sa femme Betsy après 15 ans de vie commune et il met fin à son amitié et à sa collaboration avec Stanley Donen (amis depuis 20 ans) après le tournage de Beau fixe sur New York. De même, ses relations avec le studio MGM se dégradent jusqu’à son départ définitif en 1957, après le tournage du film Les girls de George Cukor.Il participe ensuite à plusieurs films comme Le milliardaire, Procès de singe de Stanley Kramer en 1960, ou encore Madame croque-maris de J.Lee Thompson, mais sa prestation la plus importante reste celle effectuée dans Les demoiselles de Rochefort de Jaques Demy (une innovation puisqu'il tourne en décors naturels et non plus en studio). Par la suite, Gene kelly se consacre un peu plus à la réalisation de ses films, notamment Gigot, clochard de Belleville en 1962 ou encore Attaque du Cheyenne Club, un western avec Henry Fonda en 1970. Sa prestation dans la série télévisée Going My Way, où il interprète le Père O'Malley de 1962 à 1963, se solde par un échec.En 1974, on le retrouve dans la comédie musicale Il était une fois à Hollywood de Jack Haley Jr aux côtés de Fred Astaire, Liza Minnelli, Franck Sinatra, James Stewart et Elizabeth Taylor. Dans les années 80, il continue d’apparaître dans quelques films, notamment dans Xanadu en 1980 de Robert Greenwald.Après la mort de sa femme, il se marie une troisième fois avec l’écrivain Patricia Ward dans les années 90 et se consacre à l’écriture d’une autobiographie qu’il ne peut finir.Il décède le 2 février 1996 après avoir reçu les honneurs du Kennedy Center en 1982 ainsi qu' une récompense de l'American Film Institute pour l’ensemble de sa carrière en 1985.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 L'Île Du Danger Acteur le lieutenant «Brad» Bradville
2015 It'S A Big Country Acteur Icarus Xenophon
2015 Le Diable Fait Le Troisième Acteur Jeff Eliot
2015 Pere malgre lui Réalisateur -
2015 La croix de Lorraine Acteur LABICHE Victor

Stars associées