Nom de naissance Gene Hackman
Naissance (88 ans)
San Bernardino, Californie, États-Unis
Nationalité Américain
Genre Homme
Profession(s) Acteur, Interprète
Avis

Biographie

Eugene Allen Hackman, dit Gene Hackman, est un acteur américain né le 30 janvier 1930 à San Bernardino, en Californie. Il est célèbre pour ses rôles dans les films Bonnie and Clyde, French Connection, Conversation Secrète, L'Aventure du Poséidon, Un pont trop loin, La Firme, USS Alabama, Ennemi d'Etat ou encore Suspicion.

Lyda Gray et Eugene Ezra Hackman donnent naissance en janvier 1930 à leur premier garçon. Ils lui donnent le nom de son papa, Eugene, mais dès son plus jeune âge il est surnommé Gene, qui est le diminutif habituel du nom Eugene en anglais. Avec son frère Richard, né quelques années plus tard, le petit Gene est contraint de déménager à de nombreuses reprises durant son enfance, jusqu'à ce que ses parents s'installent à Danville, dans l'Illinois.A Danville, la famille Hackman séjourne chez la grand-mère maternelle de Gene, Beatrice. Son père travaille en tant qu'imprimeur du journal local Commercial-News pendant que sa mère s'occupe de son foyer. Seulement, Lyra et Eugene Hackman divorcent en 1943 et le petit Gene, alors âgé de 13 ans, perd quelque peu le contact avec son père.Avec son frère et sa mère, Gene s'installe quelque temps dans l'Iowa mais en 1946, Gene décide de s'engager dans le corps des Marines. Pendant quatre ans et demi il sert comme opérateur radio dans une unité combattante puis, une fois démobilisé, il enchaîne plusieurs petits boulots à New-York. Il décide par la suite de s'inscrire à l'Université de l'Illinois pour étudier le journalisme.

Des débuts difficiles

Ce n'est qu'en 1956 que Gene se découvre une passion pour le théâtre. Il décide donc de s'inscrire à la Pasadena Playhouse, une école de théâtre californienne de très bonne réputation. Sur les planches de l'école, il rencontre un autre grand acteur en devenir, Dustin Hoffman, mais il faut dire qu'à l'école de théâtre leur cote n'est pas élevée auprès de leurs camardes. En effet, à la Pasadena Playhouse, ils sont considérés comme étant "ceux qui ont le moins de chance de reussir". Agacé par cette situation, Hackman claque la porte de la Pasadena Playhouse et se rend à New-York, bien décidé à prouver qu'il peut réussir comme acteur. Quelques mois plus tard il est rejoint à New-York par Dustin Hoffman et y rencontre l'acteur Robert Duvall.Seulement, Hackman ne trouve pas de rôle. Il travail comme physionomiste quand un jour il croise un ancien professeur de La Pasadena qui lui dit : "Tu vois, Hackman, je t'avais dit que tu arriverais à rien dans le métier !" Pourtant, en 1961, Gene décroche sa première figuration au cinéma, dans le film Mad Dog Coll.L'année suivante il connait un drame personnel quand sa maman décède dans l'incendie qu'elle a elle-même déclenché accidentellement avec une cigarette. Mais ce drame renforce la détermination de Gene ; et cette détermination finit par payer puisqu'en 1964 il décroche un rôle à Broadway dans la pièce Any Wednesday au côté de l'actrice Sandy Dennis. Ce rôle lui permet de se faire connaître auprès du milieu et dès lors, Gene commence à recevoir quelques propositions au cinéma.

Le cinéma lui ouvre enfin ses portes

Ainsi, dès 1964, il décroche un rôle dans le film Lilith de Robert Rossen aux côtés de Warren Beatty et Peter Fonda puis tourne deux ans plus tard dans le film Hawaï de George Roy Hill avec Max von Sydow, Julie Andrews et Richard Harris.En 1967, après avoir tourné dans Chef de patrouille, A Covenant with Death et Community Shelter Planning, il décroche enfin un rôle de premier plan dans le film Bonnie and Clyde réalisé par Arthur Penn. Il interprète Buck Barrow, le frère de Clyde, joué par Warren Beatty. Il faut dire que Beatty l'a choisi personnellement, en tant que producteur du film. Grâce à ce film Gene accède enfin à la notoriété et décroche même une nomination aux Oscar dans la catégorie Meilleur second rôle.Après avoir joué un professeur de ski dans La descente infernale (1969) et un astronaute dans Les naufragés de l'espace (1970), il est une nouvelle fois nominé aux Oscar dans la catégorie Meilleur second rôle pour son jeu dans I Never Sang for my Father du réalisateur Michael Ritchie.Mais c'est l'année 1971 qui est cruciale pour Gene puisque cette année-là il tourne dans Doctor's Wives, Les Charognards puis décroche le premier rôle du film French Connection de William Friedkin. Le rôle du détective Doyle lui vaut même l'Oscar du Meilleur acteur. L'année suivante, en 1972, il est l'affiche de Carnage et de Frankenstein Junior avant de tenir le premier rôle du film L'aventure du poséidon. En 1973, il donne la réplique à Al Pacino dans L'Epouvantail de Jerry Schatzberg puis tourne pour Francis Ford Coppola en 1974 dans Conversation Secrète.

Gene rejoint le gratin 

En 1975, il reprend son rôle de l'inspecteur Doyle dans French Connection 2 puis retrouve Arthur Penn pour son film La Fugue. Il partage alors l'affiche avec James Wood et Melanie Griffith. La même année, il rejoint James Coburn au casting de La Chevauchée Sauvage. En 1977, après une prestation remarquée dans La Théorie des dominos, il rejoint le casting impressionnant du film Un Pont trop loin de Richard Attenborough d'après le livre du célèbre journaliste Cornélius Ryan. Il interpète alors le Major Général polonais Stanislaw Sosabowski et donne la réplique à Dirk Bogarde, James Caan, Sean Connery, Michael Caine, Elliott Gould, Anthony Hopkins, Laurence Olivier, Robert Redford et Hardy Krüger. La même année, il reste dans le registre militaire en interprétant le Major William Sherman Foster dans Il était une fois la légion.Il est ensuite choisi pour interpréter Lex Luthor dans le Superman de Richard Donner (1978) et ses suites, Superman II (1980) et Superman IV (1987). Mais entre temps Gene a eu le temps de tourner de nombreux films comme All Night Long (1981), Reds (1981), Under Fire (1983), Retour vers l'enfer (1983), Eureka (1984), Soleil d'automne (1985), Target (1985), Les Coulisses du pouvoir (1986) et Le Grand défi (1986).En 1988, il partage l'affiche avec Willem Dafoe dans le très remarqué Mississippi Burning d'Alan Parker, film pour lequel il est nommé aux Oscar dans la catégorie Meilleur acteur. On le retrouve ensuite au générique des films Opération Crépuscule (1989), Bons baisers d'Hollywood (1990) et Le Seul témoin (1990).

Le début de la fin

Il interprète par la suite Little Bill Daggett dans le film Impitoyable de Clint Eastwood (1992) avant de rejoindre la distribution du film La Firme de Sydney Pollack (1993). Il tourne ensuite plusieurs western avec Geronimo (1993), Wyatt Earp (1994) et Mort ou vif (1995). En 1995 toujours le public peut le retrouver dans le rôle du Capitaine Frank Ramsey dans le film USS Alabama. On le voit également dans Get Shorty de Barry Sonnenfeld.Après avoir porté en 1996 les films Birdcage, Mesure d'urgence et L'Héritage de la haine, il retrouve Clint Eastwood pour Les Pleins Pouvoirs (1997). A cette période il prête également sa voix au Général Mandibule dans le film d'animation FourmiZ puis donne la réplique à Will Smith dans Ennemi d'Etat (1998).En 2000 il est à l'affiche de Suspicion et du film Les Remplaçants puis se retrouve en 2001 face à Brad Pitt et Julia Roberts dans Le Mexicain. La même année il est au casting de Beautés Empoisonnées, de Braquages, de La Famille Tenenbaum et du film En Territoire Ennemi de John Moore. En 2003 il joue dans Le Maître du jeu puis annonce après le tournage de Bienvenue a Mooseport qu'il prend sa retraite.Seulement, après plus de huit ans d'absence, il est annoncé au casting du film Le Loup de Wall Street de Martin Scorsese. Etant crédité en tant que narrateur il n'apparaitra pas à l'écran. Cela dit, ce retour laisse peut-être présumé d'un prochain retour.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 Les Remplaçants Acteur Jimmy McGinty
2004 Le Maître Du Jeu Acteur Rankin Fitch
2004 Bienvenue a Mooseport Acteur COLE Monroe
2002 En Territoire Ennemi Acteur Leslie Reigart
2002 Braquages Acteur Joe Moore

Stars associées