Nom de naissance Friedrich Dürrenmatt
Genre Homme
Profession(s) Scénario original
Avis

Biographie

Friedrich Dürrenmatt est le petit fils d’Ulrich Dürrenmatt, un poète et politicien bernois. Ce dernier a été un modèle d’intelligence et d’esprit contestataire pour lui. Né le 5 janvier 1921 à Konolfingen, dans le canton de Berne, Friedrich Dürrenmatt très jeune est perturbé par un grand nombre d’interrogations, ses tourments feront de lui un alcoolique précoce.Le jeune suisse va tout de même après ses examens de maturité, suivre des études de littérature allemande, d’histoire de l’art et de théologie à l’Université de Berne. Puis des études de philosophie et encore de littérature allemande à l’Université de Zurich. Il se fascine entre temps pour le théâtre, assiste fréquemment à des opérettes et s’intéresse à des dramaturges comme Aristophane et Thornton Wilder.En 1946, il arrête subitement ses études pour se consacrer à l’écriture en s’inspirant d’auteurs comme Brecht, Kafka et Lessing. A cette période, il épouse une actrice du nom de Lotti Geisser, ils auront trois enfants Peter (1947), Barbara (1949), et Ruth (1951). C’est à l’âge de 24 ans, à la fin de la Seconde Guerre Mondiale, que Friedrich Dürrenmatt publie sa première pièce Les fous de Dieu (Es steht geschrieben). Une comédie lyrique qui expose une vision chaotique de la société et qui fait scandale lors de sa première représentation, le 19 avril 1947.Cependant, le grabuge autour de cette œuvre a le mérite de lui faire de la publicité et le mène à présenter sa pièce au-delà des frontières nationales suisses. Néanmoins, Dürrenmatt ne peut vivre assez durablement des revenus de sa première pièce. Il se lance alors dans l’écriture de romans policiers et de pièces radiophoniques. Durant cette période il connaît certains problèmes de santé liés au diabète. Il écrit Le Juge et son bourreau (Der Richter und sein Henker) et Le Soupçon (Der Verdacht), qui paraissent sous forme de feuilletons dans des journaux. En 1952, c’est la reconnaissance pour l’auteur suisse. Il s’impose aux yeux du public avec Le Mariage de monsieur Mississippi. Il dépeint à travers cette pièce un univers, glauque, sombre et morbide, qui intrigue. Il est ainsi reconnu comme l’un des plus intéressants dramaturges européens de son temps.En 1956 la pièce La visite de la vieille dame (Der Besuch der alten Dame) est montée à New York, Rome, Londres et Paris. Elle se voit décerner de nombreux prix dont le Drama Critics Circle Award et le Prix Schiller. Le 19 février 1962, en pleine Guerre Froide, Friedrich Dürrenmatt signe le classique Les Physiciens (Die Physiker). Puis en 1966 il fait représenter la pièce de théâtre à succès Le Météore (Der Meteor). Politiquement très engagé, l’auteur suisse parsemait ses œuvres de fortes critiques sociales et d’hyperboles. Il va même faire de la politique en 1970 et en 1980, à travers des discours publics. En 1983, sa femme Lotti Geisser décède. Il se remarie l’année suivante avec l’actrice, régisseuse et journaliste Charlott Ker. Le 14 décembre 1990, lui-même décède des suites d’une crise cardiaque dans sa demeure de Neuchâtel. En 2000 et conformément à ses dernières volontés, le Centre Dürrenmatt Neuchâtel est créé, pour exposer non seulement son œuvre littéraire mais aussi son œuvre picturale, méconnue du public.