Nom de naissance Fredric March
Naissance
Racine, États-Unis
Décès
Genre Homme
Profession(s) Interprète
Avis

Biographie

Tout en cherchant des emplois à Broadway, Fredric March gagne sa vie comme mannequin de mode. Ayant débuté au théâtre en 1920, il atteint les rôles de vedette en 1927. Ce qui, inévitablement, le conduit dans un Hollywood avide de jeunes premiers « sachant parler ». Un contrat à la Paramount lui vaut de devenir l'élégant et inconsistant partenaire des vedettes du studio : de la prestigieuse Ruth Chatterton (The Dummy, Robert Milton, 1929 ; Sarah and Son, D. Arzner, 1930) à la pétulante Clara Bow (The Wild Party, id., 1929), en passant par le météore Jeanne Eagels (Jealousy, Jean de Limur, id.). Bon an mal an, on le voit aux côtés de Claudette Colbert, Tallulah Bankhead, Ann Harding, Sylvia Sidney ou Miriam Hopkins. C'est Laughter (H. d'Abbadie d'Arrast, 1930), une audacieuse comédie, qui révèle enfin un considérable talent. Ce que confirme quelques mois plus tard sa brillante parodie de John Barrymore dans The Royal Family of Broadway (G. Cukor, 1931), qui l'avait révélé au théâtre. À partir de là, si la Paramount ne sait pas toujours le servir au mieux, il est néanmoins splendide en Dr. Jekyll et Mr. Hyde (R. Mamoulian, 1932), qui lui apporte un Oscar, en officier tourmenté dans l'Aigle et le Vautour (Stuart Walker, M. Leisen, 1933) ou en peintre bohème (Sérénade à trois, E. Lubitsch, id.). Il est le prestigieux partenaire de Norma Shearer (Chagrins d'amour, S. Franklin, 1932 ; Miss Barrett, id., 1934) ou de Greta Garbo (Anna Karenine, C. Brown, 1935), ce qui le prépare à ses deux grands rôles romantiques : Jean Valjean dans les Misérables (R. Boleslawski, 1935) et Anthony Adverse (M. LeRoy, 1936).Malgré son succès dans Une étoile est née (1937) et dans la Joyeuse Suicidée (id.), de William A. Wellman, il finit par se désintéresser du cinéma et retourne avec éclat au théâtre. Il obtient quelques bons rôles au début des années 40 (Victory, J. Cromwell, 1940), mais c'est dans les Plus Belles Années de notre vie (W. Wyler, 1946) qu'il semble tirer sa salve d'honneur (avec l'obtention d'un second Oscar).Acteur brillant et aux intuitions parfois inventives, il était marqué par la vieille école. Ses compositions ultérieures vont accentuer le caractère théâtral de son métier (Mort d'un commis voyageur, L. Benedek, 1951 ; Procès de singe, S. Kramer, 1960). Il reste actif jusqu'en 1970 (Tick tick tick et la violence explosa..., R. Nelson, 1970), toujours plein d'autorité, mais quelque peu dépassé.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 Les Flibustiers Acteur LAFITTE Jean
2015 Anthony Adverse Acteur ADVERSE Anthony
2015 Les Miserables Acteur VALJEAN Jean
2015 Christophe colomb Acteur COLOMB Christophe
2015 La tour des ambitieux Acteur ALDERSON

Stars associées